Les farces et les miracles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (448 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Miracles :
Cette forme théâtrale apparaît au XIIIe siècle mais est véritablement dominante au XIVe siècle. Elle est originaire des contes et des légendes ayant été inventés à partir de la viedes saints. Les miracles représentent donc la vie d’un saint, ou un épisode de leur vie, divisé en plusieurs scènes. Des documents datant du XIIe siècle ont été récupérés, mais ce sont des miraclesécrits en latin. Les miracles écrits en français apparaissent vraiment au XIIIe siècle. Deux exemples de miracles : Le jeu de Saint Nicolas de Jean Bodel et Le Miracle de Théophile de Rutebeuf. Ces deuxpièces mettent en scène des situations intéressantes sur les détails de la société et sur les mœurs de l’époque.

Les Farces :
Les farces se développent essentiellement au XVe et XVIe siècle.Une farce est humoristique et caricaturale. La plupart des farces traitent de l’amour, des ruses, des femmes, des infidélités, des scènes de ménage, des vengeances…
Le thème général porte surtoutsur le trompeur trompé.
Les farces sont brèves et les trois quarts comprennent entre 200 et 500 vers. (Une seule compte 1600 vers : _La Farce de Maître _Pathelin.) Le nombre de personnages n’estque de trois à cinq personnages.
Les farceurs jouaient lors des foires ou des fêtes religieuses, dans les lieux où de nombreux passants pouvaient les voir. Ils installaient un plateau surélevé surdes tréteaux.
L’évolution de la farce :
Au début, les farces ont une forme simple. Elles sont alors appelées « parades ».
On a souvent deux monologues contradictoires : ces monologues donnentalors naissance à des situations comiques et à deux nouveaux types de personnages :
Le badin, un personnage niais qui ne comprend strictement rien de ce qu’on lui dit.
Le roublard, unpersonnage comprenant tout et arrivant à duper le badin en profitant de sa bêtise.
C’est ainsi qu’apparaît la farce d’intrigue : maintenant à partir d’une situation initiale, on a une...
tracking img