Les fausses confidences

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 87 (21678 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
comédie en trois actes
de
MARIVAUX

pour laquelle on trouve un résumé

des notes

puis successivement l’examen de :

les sources (page 11)

l’intérêt de l’action (page 12)

l’intérêt littéraire (page 16)

l’intérêt documentaire (page 17)l’intérêt psychologique (page 18)

l’intérêt philosophique (page 24)

la destinée de l’œuvre (page 25)

la scène I, 14 (page 27)

la scène II, 15 (page 29).
Bonne lecture !

Résumé

Acte I 
Au début de la matinée

Scène 1 : Arlequin, valet d’Araminte, annonce à Dorantequ’il va l’introduire auprès de Marton, la suivante d’Araminte.
Scène 2 : Dorante retrouve un de ses anciens valets, Dubois. On apprend que, jeune bourgeois de belle mine, mais fils d'un avocat ruiné, il est amoureux fou d'Araminte, veuve roturière fort riche, et veut se faire engager par elle comme son intendant sur la recommandation de son oncle procureur, M. Remy. Dubois, se faisant son complice,se charge d’oeuvrer en sa faveur, de plaider habilement sa cause, et d'amener adroitement Araminte à reconnaître son penchant et à se déclarer.
Scène 3 : M. Remy souhaite voir Dorante épouser Marton, qui est elle-même fille de procureur.
Scène 4 : M. Remy présente Marton à Dorante.
Scène 5 : Marton s’étonne de la promptitude de M. Remy à la fiancer à Dorante, qui accepte le quiproquo.
Scène 6 :Seule avec Marton, Araminte montre son intérêt pour Dorante qu’elle accepte pour intendant.
Scène 7 : Araminte, qui, au premier regard, a été séduite, accueille Dorante, qui est charmé de la servir.
Scène 8 : Araminte fait d’Arlequin le valet de Dorante.
Scène 9 : Arlequin, qui sera payé par Araminte, se fait payer aussi par Dorante.
Scène 10 : Madame Argante, la mère d’Araminte, méfiante àl’égard de Dorante, et soucieuse de n'être plus bourgeoise, fait part à celui-ci de son désir de voir sa fille épouser le riche comte Dorimont, et lui demande de la dissuader de plaider contre lui, avec qui elle a un procès.
Scène 11 : Au contraire, Marton veut la victoire du comte, puisqu’il lui a promis une grosse somme d’argent, qui devrait aussi intéresser son fiancé.
Scène 12 : Araminteapprend avec plaisir de Dorante qu’il n’obéira pas à Mme Argante.
Scène 13 : Survient Dubois qui fait éloigner Dorante.
Scène 14 : Dubois, feignant d’être étonné de la présence de Dorante chez Araminte, le lui présente comme «un honnête homme» mais fou d’amour pour elle, lui raconte comment cette passion est née, lui indique qu’elle ne doit pas s'attendre à un aveu, car Dorante la respecte infiniment,lui révèle qu’il plaît à d’autres femmes qui vont jusqu'à le poursuivre. Araminte, d’abord prête à le renvoyer, veut ensuite le garder pour l’aider à se guérir.
Scène 15 : Avec Dorante, Araminte, comme pour lui imposer une épreuve, déclare d’abord vouloir le renvoyer ; puis, devant ses protestations, consent à lui laisser examiner ses papiers pour préparer le procès.
Scène 16 : Dorante etDubois, seuls, échangent des informations sur la façon dont la situation évolue.
Scène 17 : Dubois, étant avec Marton, jette l’inquiétude en son cœur en lui révélant l’intérêt que Dorante porte à Araminte.

Acte II 
Plusieurs heures après le premier, l’après-midi ou le soir.

Scène 1 : Dorante incite Araminte à plaider et donc à ne pas se marier avec le comte, comme à se séparer de Dubois auquelcependant elle dit tenir.
Scène 2 : M. Remy survient pour annoncer à son neveu qu’une femme très riche est prête à l’épouser. Mais celui-ci refuse de quitter le service d’Araminte qui l’y invite pourtant mais mollement.
Scène 3 : M. Remy demande à Marton (qu’il pense être la raison du refus de Dorante) de le convaincre d’accepter, ce qu’elle refuse, se méprenant sur les sentiments du jeune...
tracking img