Les femmes girafes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ethnie padung date depuis des siècles. C'est une tradition qui l'a rendue célèbre, les femmes depuis leur plus jeune âge montent artificiellement la hauteur de leur cou le plus haut possible al'aide de colliers en cuivre. D'où le surnom de femmes girafes qui leur a été donne.
Mais qui n'a jamais vu la photo d'une femme au long cou encercle de colliers, femme mystérieuse, belle et majestueuse.Ces anneaux de cuivre peuvent allonger le cou de celles qui les portent de trente a cinquante centimètres de haut et abaissent leurs épaules. Certains chercheurs affirment pourtant que le cou nes'allonge pas; cette impression est donnée par le dégagement que ces anneaux crée a la base de celui-ci et par les épaules plus basses.
Peu importe ce qui se produit, cette coutume est ancrée dans leursracines. Il y a plusieurs hypothèses pour savoir d'où est ce qu'elle proviendrait : certaines disent que cette coutume était apparue afin d'empêcher les femmes de quitter le village pour se marierdans d'autres tribus, d'autres disent que c’est pour leur éviter d'être prises en esclavage par les birmans parce que le collier les rendent "laides" : les femmes ne sont pas autorisées à se marier endehors de celle-ci. Et la doyenne des femmes girafes qui porte son collier depuis ses cinq ans dit tout simplement : "C'est la tradition". Ou encore on dit que c'est a cause des attaques de tigres quesubissaient les femmes de ces tribus, dans la forêt. Ils sautaient a leur gorge et pour les protéger, les hommes fabriquèrent des anneaux d'or que les femmes enfilèrent autour de leur cou. Les tigresse brisèrent donc les dents et depuis, cette protection est devenue une tradition; l'or étant remplace par le cuivre.

C'est a l'âge de cinq ans que la fillette commence a porter ces anneaux decuivre. Une cérémonie, un jour de plein lune, est préparée durant laquelle le sorcier de la tribu décide du moment. Une vieille femme jugera de la longueur de la première tige de cuivre qu'elle enroulera...
tracking img