Les femmes guillaume apolinnaire (commentaire)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le poème les femmes est le dernier de la série rhénane qui en conte 9 composé entre septembre 1901 et mai 1902 et écrit par Apollinaire. Il fut publier d’abord dans la revue intitulée Le Festin d’Esope. Ce poème est original car il annonce les poèmes conversation, innovation de 1913. Il est question d’un groupe de villageoises dont nous pénétrons l'intimité. Composé de neuf quatrains enalexandrins il fait entendre a la fois les voies des femmes et celles du poète. Comment se crée une atmosphère traditionnelle et singulière?
Nous allons travailler dans une première partie l’espace intérieur avec les indications spatio-temporelles, les personnages et les conversations. Dans une seconde partie l’espace extérieur avec les indications spatio-temporelles, les personnages et l’oppositionentre le monde intérieur et le monde extérieur. Dans une troisième partie le renouvellement de thèmes cher à Apollinaire avec la douleur de l’amour, l'évocation de la mort et les résistance de l’humain.

La première strophe place le lecteur «dans la maison du vigneron» (v1). Il s’agit donc d’un cadre rurale. Plusieurs indices dans le texte renforce cet aspect : «l’effraie» (v6), «le cyprès» (v7),«la foret» (v13), «les vignobles» (v29). On peut aussi supposer que le poème se déroule en Rhénanie grâce aux prénoms des femmes (Lenchen, Kaethi, Lotte, Leni, Ilse, Lise) mais aussi la mention du «bourgmestre» (v12) de l’allemand bourgmester (maire) qui est une autre indication du milieu germanique ou encore l'évocation du songe «Herr Traum» (v15) et sa sœur «Frau Sorge» (v15) (souci en allemand).Dans cette maison sept femmes conversent. On peut penser au 7 femmes du poème «Nuit Rhénane» qui sont alors des êtres maléfiques, ce qui n’est pas le cas dans le poème étudier. Les conversations sont assez banale. Ces conversations sont d’un parlé assez rurale et font la description d’un quotidien de petit village : sujet domestique (met l’eau du café) propos de voisinage (Gertrude et son voisinenfin s’épousent, le facteur vient de s'arrêter pour causer avec le nouveaux maitre d’école). Tandis que les femmes cousent ces conversations s'inscrivent dans des caractéristique de l’habitude comme le présent du verbe coudre au vers 1 nous l’indique. Le poème est comme une de ces chansons de toile que les femmes chantait en filant au moyenne âge. On a l’impression que le narrateur poète assiste ala scène et enregistre ces paroles. On remarquera en outre comment certaines de ces paroles sont entrecoupés par des descriptions du narrateur avec des verbes a l’imparfait les italiques permettant au lecteur de mieux distinguer les vers descriptif et les vers relatant la conversation. Deux vers même alterne entre les deux. Parfois quelques images poétiques viennent contrasté avec la banalité :ainsi la comparaison d’un cyprès avec le pape en voyage (v7). La symbolique du cyprès est depuis bien longtemps celle de la vie éternelle. C'est pour cela qu'il est utilisé d’ailleurs pour la fabrication des cercueils des papes. Ceci pourrait expliquer cette image du pape en voyage par l’idée d’un périple vers l’au-delà. L’énumération au vers 17 et 18 peut indiquer une pose dans le travail desouvrières.
Cet espace intérieur est chaud avec le poêle (v2) mais aussi agréable comme nous indique le chat qui s’étire après s’être chauffé (v2). Ce vers est curieux car il devrait être prononcer par le narrateur observateur de la scène. Cet espace intérieur est a l’évidence en opposition avec l’espace extérieur marquer par l’hiver.

Dans cet espace extérieur est marquer par l’hivers. Même siplusieurs personnages sont évoqués par les femmes se situant dans cet espace extérieur (le facteur, le nouveau maître d’école), le narrateur insiste sur le thème de l’hivers a travers la personnification du vent (v13). Ou encore le vers 27 (le vent fessait danser en rond tout les sapins). L’hivers est aussi évoquer par les femmes vers 10. Il semble que cet hivers soit très froid et qu’il y est de...
tracking img