Les femmes savantes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Acte I - Dans la scène 1, Henriette annonce à Armande son intention d'épouser Clitandre. Armande, après avoir fait part du dégoût que lui inspire le mariage, la met en garde : Clitandre a été sonsoupirant et il est possible qu'il l'aime encore. Clitandre dément dans la scène 2 : la froideur d'Armande a éteint son amour et il n'aspire plus qu'à épouser Henriette. Dans la scène 3, Armande s'estretirée de dépit et Henriette conseille à Clitandre de gagner sa mère à leur cause, vu que c'est elle qui dirige la maisonnée. Clitandre sait qu'il devrait la flatter, mais il trouve leurs « études »futiles et ne peut le cacher. Il rencontre cependant Bélise dans la scène 4 et tente de lui parler, mais elle s'imagine qu'il lui fait une déclaration d'amour indirecte et ne l'écoute quasiment pas.Acte II - Ariste s'adresse à un Clitandre invisible dans la scène 1 et l'assure de son soutien. Afin de bien disposer Chrysale, il commence, dans la scène 2, par lui rappeler leur folle jeunesse. C'estdans la scène 3 qu'il en vient à la demande en mariage de Clitandre pour Henriette, mais Bélise intervient pour leur dire qu'ils se trompent et que c'est elle que Clitandre aime ; Ariste n'est pasdupe et rappelle qu'elle s'est déjà inventé des soupirants. Après son départ, ils reviennent dans la scène 4 à la demande en mariage, que Chrysale approuve ; quand Ariste lui conseille d'en parler à safemme, il réplique qu'elle n'a rien à dire là-dessus et qu'il est le maître de la maison.
Mais la vraie situation du ménage se dévoile dans la scène 5 quand Martine annonce que Philaminte la chasse; celle-ci, accompagnée de Bélise, la pourchasse dans la scène 6 et motive le renvoi de la servante par sa grammaire incorrecte, ce qui est pire à ses yeux que de casser ou de voler quelque chose.Dans la scène 7, Chrysale éclate et reproche à sa femme de négliger le bon sens au profit de ses études et de son admiration pour Trissotin. Le débat se « prolonge » dans la scène 8 où, en entendant...
tracking img