Les femmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En retraçant l’histoire des femmes, de l’Antiquité à nos jours, émerge souvent le sentiment que toute évolution de la condition et du statut social de lafemme est dépendante de l’image que l’homme a de son homologue féminin. Certes, en fonction des civilisations, des religions, des contextes culturelsapparaissent des changements dans les manières d’imposer à la femme des devoirs mais, globalement, il s’agit bien d’une histoire des contraintes imposées par les hommes.Jusqu’à une époque récente, les sources émanant directement des femmes sont rares. Cette quasi-absence de paroles et d’écrits féminins, s’ajoutant auconfinement de la femme dans la sphère du privé, explique la grande difficulté à élaborer une histoire des femmes. Il reste à la disposition de l’historien uneprofusion d’images — souvent misogynes ou allégoriques — émises par les hommes : des déesses de l’Antiquité (Aphrodite, Athéna, Diane, etc.) à une Jeanne d’Arcou une Marianne incarnant la patrie ou la République française, en passant par les personnages bibliques féminins (Ève, Marie, Marie Madeleine ou Salomé) ;autant de représentations féminines fortement contrastées qui ont, au cours de l’histoire, attiré offrandes et prières, ou sarcasmes et répulsion. Cetteambivalence de l’image du « sexe faible » (tardivement désigné « deuxième sexe »), dans la société occidentale chrétienne, s’explique en grande partie par le faitque la femme est, simultanément, la cause du péché originel (la faute commise par Ève) et celle du salut de l’humanité (la maternité de la Vierge Marie)....
tracking img