Les femmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2589 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème: FEMMES
TITRE LA PLACE DES FEMMES DANS LE MONDE DU TRAVAIL AUTEUR ; Danièl Meulders ; Professeur ordinaire à l’ULB ; Présidente de l’Institut du Travail

LA PLACE DES FEMMES DANS LE MONDE DU TRAVAIL
Danièle Meulders, Professeur ordinaire à l'ULB et Présidente de l'Institut du Travail

L'entrée massive des femmes sur les marchés du travail des pays européens au cours des trentedernières années s'est faite dans un contexte d'inégalités persistantes et de contrastes entre la croissance de l'emploi féminin et le maintien de la division sexuée du travail tant au niveau des secteurs d'activité que des occupations, contraste entre la forte progression du niveau d'éducation et de formation des femmes et leur faible représentation dans les postes à responsabilité, contraste entre laprogression des législations visant à assurer l'égalité de traitement entre hommes et femmes et les inégalités persistantes notamment entre les salaires féminins et masculins. Comme l'indique M. Maruani1 : "la féminisation du marché du travail ne rime ni avec mixité, ni avec égalité". Les avancées concernent deux domaines : la participation et l'emploi féminin qui indépendamment des circonstancesconjoncturelles, n'ont cessé de croître dans les quinze pays européens depuis le début des années 70 et l'éducation : en Europe, le niveau d'éducation des jeunes femmes a rattrapé et dépassé celui des jeunes hommes et cela dans presque tous les pays. Les inégalités se manifestent encore et toujours, sans paraître se résorber spontanément, dans les champs suivants : la concentration de l'activitéféminine dans certains secteurs d'activité limités et dans certains emplois, la faible représentation des femmes dans les niveaux les plus élevés de la hiérarchie professionnelle, la sur-représentation des femmes dans le sous-emploi et le chômage et la persistance des écarts de salaire entre hommes et femmes. Par rapport à ces évolutions se pose la question des effets et de l'efficacité des politiquesmenées par les gouvernements européens : effets des politiques de l'emploi et efficacité des politiques d'égalité des chances.

Les avancées
Il s'agit de l'élément qui a peut-être le plus surpris les économistes et dont l'explication n'est pas évidente : partout en Europe, quelle que soit la situation de départ, et indépendamment du cycle économique, comme une lame de fond, l'offre de travaildes femmes n'a pas cessé d'augmenter au cours des vingt dernières années. Alors que l'offre de travail des hommes diminuait du fait des préretraites et de la hausse de la scolarité. Cette hausse de l'offre de travail est le fait des femmes âgées de 25 à 50 ans et des mères de familles : le modèle d'activité continue s'est peu à peu substitué aux modèles d'inactivité interrompue. On observe unehomogénéisation des comportements féminins et masculins d'une part et d'autre part des comportements entre les différents pays européens.

M. Maruani (1998), "L'emploi féminin dans une société de plein chômage", conférence au colloque de l'Association d'économétrie appliquée, Perpignan, avril.

1

Cette hausse de l'offre de travail s'est accompagnée d'une hausse de l'emploi féminin,principalement de l'emploi salarié, mais aussi du chômage féminin. Rien ne permet de prévoir un renversement de cette tendance, même si dans la plupart des études prévoyant la fin des systèmes de retraite européens on fait l'hypothèse fausse que l'offre de travail sera constante. Les effets d'une poursuite de cette croissance sont de deux ordres : d'une part si la croissance de l'emploi reste faible, lespays où la participation des femmes est encore relativement basse doivent s'attendre au maintien de taux de chômage élevés, d'autre part, la croissance des taux d'emploi féminins résoudrait spontanément le problème du vieillissement de la population et des retraites en assurant une hausse de l'assiette pour le prélèvement des cotisations sociales. L'élément le plus marquant de l'évolution de...
tracking img