Les figures de style

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Figures de style
Les figures de style sont très importantes dans un texte, qu’il soit narratif, descriptif ou argumentatif ! Elles l’enrichissent, parfois en créant des images, en atténuant ou au contraire en amplifiant dans le discours le sens de certains mots de la langue qui s'écarte alors de l'usage le plus courant. Elles sont aussi parfois produites par une modification de l'ordre desmots de la phrase, visant à produire des effets particuliers comme certaines figures de rhétorique … En voici quelques-unes que vous devrez apprendre à reconnaître dans les textes que vous étudierez au collège et également à créer dans vos propres exercices de style !

Les Figures d’analogie et de substitution
La comparaison
Au moyen d’un outil de comparaison (« comme », «tel(le) que » parexemple…) cette figure établit un rapport d’analogie entre un comparant et un comparé : Ex :
Comparé =

Ses yeux

Comparant =

l’océan

comme
= outil de comparaison

Rapport d’analogie

= bleus

Ses yeux sont bleus comme l’océan.

La métaphore
Figure de style qui rapproche un comparé et un comparant, sans comparatif (contrairement à une comparaison). On distingue deux sortes demétaphores. Dans la métaphore annoncée, le comparé est présent : Ex : Son regard est un océan limpide.

La métaphore annoncée est assez proche de la comparaison ; mais contrairement à ce qu'on trouve dans une comparaison, l'outil de comparaison («comme») n'est pas exprimé explicitement. Lorsque le comparé est absent et qu'il ne reste plus que le comparant, la métaphore peut se transformer en unesorte d’énigme. Le lecteur doit alors faire un effort d’interprétation. On parle alors de métaphore directe : Ex : Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois (Aube d’ A.Rimbaud) « Les camps d’ombre » sont ici une métaphore réduite au comparant : on peut penser qu’il s’agit des éléments du paysage qui comme une armée « résistent » à l’apparition du soleil.

La métaphore filée
Il s'agitd'une métaphore qui se prolonge, qui est développée (par ex. dans tout un paragraphe) et qui s'appuie le plus souvent sur des mots qui relèvent d'un même champ lexical.

La métonymie
Elle remplace un terme par un autre qui est lié au premier par un rapport logique: Ex: le contenant pour le contenu (Boire un verre) Le symbole pour la chose (Les lauriers, symbole de la gloire) L'écrivain pour sonoeuvre (Lire un Zola)

La synecdoque
C'est un cas particulier de métonymie. On prend le tout pour la partie ou la partie pour le tout. Ex: Le tout pour la partie : Metz a gagné la finale (pour «les joueurs de l'équipe de foot de Metz»...) La partie pour le tout : Les voiles prennent le départ (pour «les bateaux à voiles»)

Les Figures d’opposition
L’oxymore
Figure de style qui consiste àplacer l'un à côté de l'autre deux mots opposés. Ex : «Cette obscure clarté…» (Le Cid de Corneille), le soleil noir, un mort-vivant... Cette figure de style permet de créer un paradoxe, une image surprenante. On l'appelle aussi parfois «alliance de mots» ou oxymoron.

L’antithèse
Cette figure de style met en parallèle des mots qui désignent des réalités opposées. Elle est souvent renforcée par unparallélisme de construction. Ex : « Certains aiment la nuit comme d'autres vénèrent le jour. »

L’antiphrase
Cette figure de style consiste à dire le contraire de ce qu'on pense, tout en montrant qu'on pense le contraire de ce qu'on dit. Ce procédé est le support essentiel de l'ironie. Le contexte est important, puisqu'il permet de découvrir si une phrase est ironique ou non. Cela peut êtreun procédé dans le discours argumentatif. Ex : « Félicitations ! Vous avez réussi ! » Cela peut être une antiphrase si le locuteur ironise sur l’échec de la personne à laquelle il s’adresse.

Le chiasme (Prononcez [kiasm])
Cette figure fait suivre deux expressions contenant les mêmes éléments mais dans un ordre inversé dans la phrase. Le chiasme souligne l’union de deux réalités ou au...
tracking img