Les figures de styles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les figures de style
I. Les figures d’analogie : rapport de ressemblance
Comparaison :
Rapport de ressemblance établi entre deux objets dont l’un sert à évoquer l’autre.
« Je suis comme le roi d’un pays pluvieux,
Riche mais impuissant, jeune et pourtant très vieux. » (Les Fleurs du mal, Baudelaire)
Comparé : le poète, « je »,
Comparant : le roi d’un pays pluvieux,
Outil de comparaison :comme (autres outils de comparaison : tel que ainsi que, verbes : sembler avoir l’aire paraître).
Domaine de comparaison (point commun entre le comparé et le comparant) : la mélancolie.
Les comparaisons restent classiques ou peuvent faire émerger de nouvelles significations :
« La terre est bleue comme une orange. » (Eluard)
Métaphore :
La métaphore est une image suggérée au lecteur. Comme unecomparaison, elle établit un rapport de ressemblance entre deux signifiés. Simplement dans la métaphore il n’y a plus d’outil de comparaison et quelquefois le comparé s’efface devant le comparant. Voir à ce propos la citation de Mallarmé à propos de la métaphore : « Je raye le mot comme du dictionnaire ».
« Votre âme est un paysage choisi. » (Verlaine)
Métaphore in praesentia : le comparé estprésent.
« Dans ma main resplendit un soleil minuscule. » (Pierres, Roger Caillois). Métaphore in absentia : le comparé n’est pas clairement désigné. Le lecteur doit le retrouver par la logique. Il s’agit ici d’une pierre précieuse)
Personnification :
Attribuer des caractéristiques humaines à des êtres inanimés ou des animaux.
« Les arbres sur ma route fuyaient » (Nerval)
II. Les figures desubstitution (remplacement)
La métonymie :
Remplacer un mot par un autre. Le premier conserve avec le premier un rapport logique (le contenant pour dire le contenu avec l’expression : boire un verre)
Qualité de la personne pour la personne: une fine lame
Lieu pour une personne : Paris s’éveille
L’antonomase est une forme de métonymie : dire un nom propre pour un nom commun (Quel Don Juan !)
Lamétonymie crée une désignation imagée et un raccourci d’expression.
La synecdoque :
Forme particulière de métonymie. Pour dire quelque chose, on en désigne qu’une partie (« avoir un toit » pour désigner l’expression « avoir une maison »).
La périphrase :
Elle remplace un mot par une expression équivalente mais qui évite de nommer directement la notion « La ville lumière »expression quidésigne Paris).
La périphrase crée une attente, attire l’attention sur une qualité et évite une répétition.
III Les figures de construction
L’anacoluthe :
C’est une rupture de construction syntaxique de la phrase qui crée un effet de surprise chez le lecteur.
Ex : « Elle berce et sourit à son enfant.
On attend logiquement la phrase suivante : « Elle berce son enfant et lui sourit ».

L’hypallage:
On paraît attribuer à certains mots ce qui appartient à d’autres mots sans que le lecteur doute du sens.
« Les fleurs de paulownias, d’un mauve pluvieux du ciel parisien. » (Colette). (« pluvieux est à rapprocher de ciel non de mauve).
Ce procédé est souvent utilisé chez les surréalistes pour sa capacité à créer des significations inédites (« Larguez les continents. Hissez les horizons. »Ducharme)
Le parallélisme :
On utilise une construction semblable pour deux énoncés.
Ex : « Il n’avait pas de fange dans l’eau de son moulin.
Il n’avait pas d’enfer dans le feu de sa gorge. » (Hugo)
Le parallélisme met en évidence une similitude ou une opposition.
Le chiasme :
On fait suivre deux expressions contenant les mêmes éléments syntaxiques ou lexicaux. Dans la seconde expression, onintervertit leur ordre. Alors les deux énoncés s’opposent mais sont symétriques par leurs sons, leur rythme, le sens ou la syntaxe.
Ex : « (des cadavres) (dessous) et (dessus) (des fantômes) » (Hugo)
ABBA
Le chiasme établit une vision synthétique, souligne l’union ou renforce l’opposition entre deux réalités.
IV) Les figures d’opposition
L’antithèse :
Figure par laquelle on établit un...
tracking img