Les figures de styles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2015
Lire le document complet
Aperçu du document


Procédés
Effets
Les figures de substitutions:
La métonymie
Remplacer un élément par un autre élément appartenant au même ensemble logique (contenu -> contenant ; partie -> tout)
Permet une désignation plus imagée et une concentration de l’énoncé. Effet de condensé.

La périphrase
Pour désigner un être ou un objet, on utilise une expression qui remplace le mot précis.
Permet d’éviter unerépétition et crée une attente, un mystère ; permet de souligner une qualité.

L’antiphrase
On exprime le contraire de ce que l’on pense, tout en ne laissant pas de doute sur ce que l’on veut faire comprendre.
Figure de l’ironie, l’antiphrase crée une complicité avec le destinataire et permet la critique moqueuse.
L’atténuation:
L’euphémisme
On emploie à la place d’un mot un autre mot ou une expressionpour atténuer son sens.
Dissimule une idée brutale, désagréable ou jugée inconvenante.

La litote
On dit le moins pour suggérer le plus. On utilise une tournure moins directe, souvent négative.
Permet d’exprimer implicitement plus qu’il n’est dit ; renforce l’idée
L’accumulation :
Les figures d’insistance
L’anaphore
On répète un mot ou une expression en début de vers, de phrase, de membre de phraseou de paragraphe.
Rythme le texte, souligne un mot, met l’accent sur un idée pour exprimer une obsession, ou pour convaincre.

Le parallélisme
On utilise une construction syntaxique semblable pour deux énoncés.
Met en évidence une similitude ou une opposition. Rythme la phrase.

La gradation
On fait se succéder des termes d’intensité croissante ou décroissante.
Produit un effet de grossissement ;peut tendre à l’hyperbole.

L’énumération
Succession de termes ou de groupes de mots
Donne une impression de quantité ou de grandeur. Amplifie la réalité.
Figure de sonorité
L’allitération
On répète de façon insistante un son . La répétition d’un son vocalique (voyelle) est en général appelé assonance.
Donne un effet musical, rythme le texte, peut suggérer un bruit, une émotion.
L’amplificationL’hyperbole
On emploie de termes trop forts, exagérés et des procédés divers de renforcement (superlatifs, comparaisons, etc.)
Grossit la réalité, la met en valeur.




































Le choc :
Les figures d’opposition
L’antithèse (une)
On emploie des termes contraires à l’intérieur d’un même énoncé.
Souligne un conflit d’idées ou de sentiments, crée un contraste.

L’oxymore (un)Deux termes évoquant des réalités contradictoires sont unis dans un même groupe de mots.
Exprime ce qui est inconcevable, crée une image poétique nouvelle. Surprend.

Le chiasme
Dans deux énoncés symétriques, le deuxième reprend les termes du premier en les inversant. (double parallélisme croisé)
Souvent lié à l’antithèse, attire l’attention sur des oppositions. Ou souligne l’union de deux réalités.L’analogie:
Les figures de l’évocation
La comparaison
Rapprochement de deux réalités au moyen d’un terme de comparaison. Le comparé et le comparant possèdent au moins une caractéristique commune qui justifie la comparaison.
Volonté de rapprocher deux éléments appartenant à des domaines différents. Création d’images insolites, apparition de rapports originaux et souvent cachés.

La métaphore
Idem,mais sans terme de comparaison. Si plusieurs métaphores sur le même thème se succèdent, on l’appelle métaphore filée.
Idem mais forme plus condensée ; parfois énigmatique ; peut devenir figée (cliché)

La personnification
On prête à un objet, à un être inanimé ou à un animal des comportements ou des sentiments humains. On peut aussi faire d’une abstraction un personnage.
Idem (c’est un casparticulier de métaphore)

L’allégorie (une)
Représentation concrète d’une abstraction sous différents aspects, dans une mise en scène vivante.
Figure proche de la personnification, avec une dimension symbolique. Crée des images, rend plus accessibles des notions abstraites. A une force de persuasion.
La rupture
Ou l’OMISSION :
Le déroulement de l’énoncé est brisé
L’ellipse (une)
On supprime des...
tracking img