Les firmes multinationales de demain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelles seront les firmes multinationales de demain ?

Depuis les années 1970, le poids des firmes multinationales prend une dimension sans précédent. A la recherche d’exploitation de matières premières, de baisse des coûts de production, de nouveaux marchés, de qualité de la main d’œuvre…les firmes ont opté pour leur multinationalisation, étape obligée dans un contexte de mondialisation desmarchés.
Les multinationales, en quasi-totalité originaires des Etats de la Triade, jouent un rôle dominant dans l'organisation des échanges économiques, puisque les 500 premières contrôlent 70% du commerce mondial. Tout ceci facilité par la libéralisation des échanges, les investissements internationaux et les mouvements de capitaux.
Les FMN réalisent 40% du PIB mondial et contrôle les 2/3 ducommerce mondial. Autant dire que leur poids est majeur dans l’économie. Et que leur puissance peut inquiéter. Elles sont même cataloguées comme « maîtres du monde » par la CNUCED, dans le sens où leur chiffre d’affaires dépasse le PIB de certains pays.
La question revêt toute son importance dans un contexte de délocalisations d’entreprises, de creusement des inégalités, d’inquiétude face àl’émergence des firmes des pays émergents (notamment Inde et Chine).
La question posée pose le postulat que des firmes multinationales existeront encore demain. Qu’entendre par demain ? 5, 10, 30 ans ? Cette formulation pose la question de la prévisibilité de l’évolution de l’économie. Il est difficile de prévoir comment évolueront les firmes et les marchés. Il est cependant possible de dégager quelquesgrandes tendances au vue des dernières années : pays émergents et réactions, voire limites engagées par les Etats du Nord enclins à prendre des mesures protectionnistes.
Il convient dans un premier temps de revoir la définition d’une firme multinationale et leur développement.

I) Les FMN : une nébuleuse complexe, difficile à appréhender

1) Définition d’une FMN

On considère une firmemultinationale à partir du moment où elle possède ou contrôle au moins une ou plusieurs filiales à l’étranger. Quand une firme possède au moins 10% du capital d’une entreprise étrangère, celle-ci peut être considérée comme sa filiale. On comptabilise actuellement dans le monde plus de 44 000 firmes multinationales et 26700 filiales. Elles n’étaient que 7000 dans les années soixante. Ces chiffresvarient en fonction des définitions et des critères choisis pour définir une multinationale, en fonction des degrés d’internationalisation comme Porter, Hagedoorn et Shakenraad l’ont montré (comptées comme internationales, transnationales, globales…). D’autres avancent le chiffre de 70 000 FMN et de 600 000 filiales. Quoiqu’il en soit, leur poids sur l’économie mondiale est écrasant.
On peut suivreleur essor fantastique à partir des années 1980 à travers la montée des investissements directs étrangers. Les IED sont un bon indicateur puisqu’ils sont la forme privilégiée de mondialisation de l’économie. Rapporté au PIB mondial, leur poids a doublé tous les dix ans entre 1980 et 2000, pour atteindre un quart de la production mondiale en 2007. Entre 1985 et 1999, l’IDE des pays de l’OCDE aaugmenté presque deux fois plus rapidement que le commerce mondial, et plus de deux fois plus vite que la production mondiale. Les grandes entreprises s'internationalisent principalement non pas en créant de nouveaux lieux de production de biens et de services, mais en rachetant ceux qui existent déjà à l'étranger, par des fusions-acquisitions. Elles ont été la source en 2009 de 70% des fluxd’investissements internationaux.

2) La multinationalisation, avenir des entreprises

Les FMN sont–elles appelées à continuer de se développer et tout simplement de naître ? La politique économique libérale, les bouleversements technologiques, (informatique, communication), le besoin d’accès aux ressources naturelles et aux grands marchés de consommation, contraignent les entreprises à développer...
tracking img