Les fleurs du mal de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (416 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Biographie
Charles Baudelaire est née à Paris en 1821 et y est mort en 1867.
En 1826, son père décède. Un an plus tard, sa mère se remarie avec le commandant Au Pick. Baudelaire n’apprécie passon beau-père, il part donc en pension : c’est la solitude. De 1839 à 1841, il vit à Paris et fréquente la « Bohème littéraire ». Après cela, on le met en bateau vers l’Inde. Il s’arrête en Réunionpendant 10 mois. A son retour, il touche l’héritage de son père et devient riche.
DANDY : « supériorité aristocratique de l’esprit »  pour montrer sa richesse.
Il rencontre Jeanne Duval (prostituéemétisse). En 1844, Baudelaire vit une humiliation : on lui impose un conseil judiciaire (personne gérant sa fortune) = il vit dans une misère car cette personne ne lui donne qu’un peu d’argent parmois. Il se met donc à écrire pour avoir de l’argent. Il devient ensuite un critique d’art. Puis il rencontre Edgar Poe. Ce dernier à écrit « Nouvelles extraordinaires ». Baudelaire les traduit. En 1852,il rencontre Mme Sabatier (personnage différent de Duval) : Adoration quasi mystique
Les Fleurs du Mal est publiée en 1857. Baudelaire est condamné pour immoralité (6 poèmes interdits). En 1861,c’est la 2ème édition : 35 nouveaux poèmes. Le livre est renommé « Les paradis artificiels ». Il s’exil en Belgique en 1864 et écrit des petits poèmes en prose.
Baudelaire vit dans le Second Empire deNapoléon III.

II. Les Fleurs du Mal

1. Le projet de Baudelaire

« Dans ce livre atroce, j’ai mis toute ma pensée, tout mon cœur, toute ma religion (travestie), toute ma haine. »Il y a dans ce livre des confessions sur lui.
« Bénédiction » parle de la naissance du poète et finit par la mort. Ce livre trace la vie entière.µ
Mais Baudelaire peint l’humanité entière. « Aulecteur », « nos esprits », « lecteurs, mon semblable, mon frère »

2. Structure

• Spleen et Idéal
Spleen = ennui. Splên = rate (humeur noire) = mélancolie
Mélancolie, dégoût...
tracking img