Les fleurs du mal de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (707 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
2/ Les thèmes abordés:

Baudelaire a utilisé des thèmes qui ont choqués la morale publique dans ces œuvres qui ont étés censurées. Dans des poèmes comme Lesbos et Les Femmes Damnées le poèten'hésite pas à parler de l'homosexualité féminine qu'il perçoit comme un fantasme inaccessible. Lesbos aurait normalement dû s'appeler « Les Lesbiennes » mais ce poème a finalement pris le nom d'une ilegrecque située près de la Turquie dans laquelle les mœurs étaient réputés libres au sujet de l'homosexualité .
Pour montrer cela Baudelaire fait des descriptions détaillées des femmes dont il parle avec« les filles aux yeux creux,de leurs corps amoureux »au vers 18, il les montre également comme des puretés de la nature avec « les vierges en fleurs » au vers 42,il souligne leurs attirances mutuellesau vers.11 avec le balancement « l'une et l'autre s'attirent ».
Les « Femmes Damnées » est une représentation mythique de Hippolyte et de Delphine ce poème lui a été inspiré par sa compagne JeanneDuval qui a périodiquement eu des relations avec des femmes. On peut percevoir une description érotique avec les vers19 et 3dans lesquels il n'hésite pas à donner des détails choquants «  s'allongeaitvers elle », « Hippolyte rêvait aux caresses puissantes. ». De plus Delphine est comparée à un animal au vers 15 « comme un animal fort qui surveille une proie » Baudelaire nous dévoile ses désirsavec «  l'âpre stérilité de votre jouissance altère votre soif et roidit votre peau » au vers 97.
« Le Lethé » quant à lui, représente dans la mythologie grecque le fleuve de l'oublie qui se situe auxenfers dans lesquels les esprits des morts buvaient cette eau pour oublier les ennuis de leur vie terrestre. On peut constater qu'il fait référence aux origines du titre dans le poème comme le cite lesvers 9 et 15 « Je veux dormir! Dormir plutôt que vivre! »;' « l'oubli puissant habite sur ta bouche ».
Tout comme dans ces autres poèmes Baudelaire n'oublie pas de nous faire part de ses...
tracking img