Les fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Fleurs Du Mal de Baudelaire

Au lecteur
Dans ce premier poème, le lecteur est confronté à la plume acide de Baudelaire, qui dépeindra toutes les tares de son lectorat. On retrouve dans Au lecteur, une sorte de condensé de ce qui a pu naître de la plume Baudelairienne dans ce recueil... On peut affirmer que ce poème est une cristallisation des thèmes des Fleurs du mal, mais qu'il fait aussipasser un message clé de Baudelaire.
Tout d'abord, il convient d'analyser les différents champs lexicaux de ce poème. La Mort, l'Enfer, Satan, les forces du mal, le péché, le vice, la bêtise humaine sont des éléments qui constituent véritablement les Fleurs du mal. Le vocabulaire de ce premier poème est primordial et introduit incontestablement les sujets qui seront abordés dans la suite del'œuvre, préparant le lecteur à la suite. Ainsi, vous pourrez rapidement diviser Au lecteur en plusieurs thèmes et faciliter votre lecture et découverte de l'œuvre. Vous pouvez noter un champ lexical infernal (Satan, Diable, l'Enfer, démons etc) et bestiaire (les chacals, les panthères, les lices, les singes, les scorpions, les vautours, les serpents, ménagerie infâme), accompagné du champ lexical duvice (erreur, péché, lésine), omniprésent, car c'est cela que dénonce Baudelaire à travers son choix du vocabulaire : le caractère impur et les sombres ambitions de l'être humain. Cependant, il ne faut pas oublier qu'il y a une cause principale à tout cela : l'Ennui.
/!\ Notez aussi les registres de langue divers utilisés par l'auteur, tantôt familiers tantôt soutenus, tantôt crus tantôt raffinés,qui ne cessent, par leurs contrastes, de mettre en exergue les côtés obscurs de son poème. A cela s'ajoute aussi une mise en relief de mots clés comme Satan et Enfer, grâce aux majuscules donnant un aspect noble à l'exercice du mal.
Ensuite, le vocabulaire axiologique (qui se rapporte à la morale) est omniprésent dans le poème Au lecteur. Il permet à la fois de faire une critique de ce quiconstitue l'âme de l'être humain, quel qu'il soit, mais vise surtout à faire prendre conscience au lecteur de ce qu'il y a au fond de lui. Baudelaire ne fait pas l'apologie du mal, ni la critique de son lecteur, mais de l'humanité tout entière, en commençant par lui-même.
Le vocabulaire axiologique (sottise, erreur, péché, lésine, remords, lâches, têtus, plaisir clandestin) annonce la vision del'homme et du monde de l'auteur, le jugement de Baudelaire étant ici entièrement explicite. Il montre que le pouvoir destructeur de l'homme et ses vices nombreux, sont ralentis par sa lâcheté qui l'empêche d'aller jusqu'au bout de ses fantasmes morbides « Si le viol, le poison, le poignard, l'incendie, / N'ont pas encore brodé de leurs plaisants dessins / Le canevas banal de nos piteux destins / C'estque notre âme, hélas! n'est pas assez hardie. » Cependant Baudelaire ne se contente pas de critiquer le lecteur. D'abord, c'est l'Ennui qui pousse au vice, ensuite, le lecteur est son semblable, son frère ; il n'est pas question pour lui de critiquer son lecteur mais de lui faire prendre conscience de l'animalité et des vices qui unissent l'humanité toute entière.
Bénédiction
Dans cette piècede vers, de conception encore très romantique, Baudelaire chante l’enfance malheureuse du Poète : dès sa naissance, sa mère le maudit ; puis il grandit et nul ne comprend ses extases solitaires ; tous le persécutent, même la femme qu’il aime. Mais lui ne voit rien de « l’aspect des peuples furieux » et se tourne vers le Ciel.
L’albatros
Selon Baudelaire, la place du poète dans la sociétéest comparée à un albatros : majestueux dans le ciel, son élément, mais ridicule sur terre et au contact des hommes. De même, le poète se situe au-dessus du commun des hommes pour ses poèmes, mais mêlé à la foule, il n'est rien et devient ridicule. Baudelaire faisait ainsi partie de la génération des poètes maudits, c'est-à-dire non compris par les gens de son époque.
Elévation
Apres la chute...
tracking img