Les fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2112 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Élévation (P.12) :
Thème exploité :
Les faits relatés :
L’idée directrice :
Les effets des procédés langagiers :
A
* Résumé du poème : Le personnage cherche à quitter un monde sombre, pesant, ennuyant pour un endroit meilleur, débarrasser les contraintes du monde.
* Identification de l’idée directrice : L’évasion
* Identification de deux procédés stylistiques significatifs etriches et explication de leur effet :
* Accumulation : «Des montagnes, des bois, des nuages, des mers» (vers 2)
Effet : Crée un effet de profusion, d’abondance.
* Anaphore : «Au dessus des étangs, au dessus des vallées» (vers 1) et «Par delà le soleil, par delà les éthers, par delà les confins des sphères étoilées» (vers 3 et 4)
Effet : Répétition dans le but de donner un côtémusical.
* Comparaison : «Comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde» (vers 6)
Effet : Explique et illustre, grâce à un exemple, la situation de l’objet de comparaison, soit l’esprit du narrateur.
Le Guignon (P.16)
Thème exploité :
Les faits relatés :
L’idée directrice :
Les effets des procédés langagiers :
A
* Résumé du poème : Le personnage n’arrive pas à retrouver soncourage. Il est tellement malchanceux dans la vie qu’il en est désespéré.
* Identification de l’idée directrice : Le poète mélancolique.
* Identification de deux procédés stylistiques significatifs et riches et explication de leur effet :
* Métaphore : «Maint joyau dort enseveli dans les ténèbres et l’oubli, bien loin des pioches et des sondes» (vers 9 à 11)
Effet : Établit uneidentité entre deux réalités différentes. Comme une comparaison, elle illustre les propos du narrateur.
* Personnification : «Maint joyau dort enseveli» (vers 9) et «Mainte fleur épanche à regret» (vers 12)
Effet : Rend vivant un objet, une émotion en lui conférant des sentiments et des traits humains. Elle rend concrète une notion abstraite.
* Antithèse : «L’Art est long et le Temps estcourt» (vers 4)
Effet : Donne un effet de contraste, met en relief des éléments opposés qui coexistent.
* Allitération en « S » : «Loin des sépultures célèbres, vers un cimetière isolé» (vers 5 et 6)
Effet : Ajoute de la musicalité au texte. Donne un effet de glissement, de sifflement.
Hymne à la beauté (P.21)
Thème exploité : L’évasion
Les faits relatés :
L’idée directrice :
Leseffets des procédés langagiers :
A
* Résumé du poème :
* Identification de l’idée directrice :
* Identification de deux procédés stylistiques significatifs et riches et explication de leur effet :
* Antithèses : «Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l’abîme» (vers 1), «infernal et divin» (vers 2), «le bienfait et le crime» (vers 3), «dans ton œil le couchant et l’aurore»(vers 5), «la joie et les désastres» (vers 11) etc.
Effet : Donne un effet de contraste, met en relief des éléments opposés qui coexistent.

* Métaphore : «Tes baisers sont un filtre et sa bouche une amphore» (vers 7)
Effet : Établit une identité entre deux réalités différentes. Comme une comparaison, elle illustre les propos du narrateur.
* Oxymore : «le héros lâche» (vers 8)Effet : Comme une antithèse, amplifie l’effet de contraste.

À une mendiante rousse (P.76)
Thème exploité :
Les faits relatés :
L’idée directrice :
Les effets des procédés langagiers :
A
* Résumé du poème : Description d’une mendiante rousse avec une telle beauté, mais elle ne reste qu’une pauvre sans abri.
* Identification de l’idée directrice : La beauté
* Identification dedeux procédés stylistiques significatifs et riches et explication de leur effet :
* Comparaison : «Tes deux beaux seins, radieux comme des yeux» (vers 23 et 24)
Effet : Explique et illustre, grâce à un exemple, la situation de l’objet de comparaison, soit l’esprit du narrateur.
* Métonymie : «Par tes galants mis aux fers» (vers 31)
Effet : Désigne une réalité par une de ses...
tracking img