Les fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPIDE ANALYSE DU TITRE
Fleurs maléfiques = oxymore qui place le recueil sous le signe de l'antithèse : le "spleen" et "l'idéal"
"Fleurs maladives" selon la dédicace à Gautier =" l'idéal" gâté par le "spleen".
Les fleurs sont habituellement associées à la beauté , le titre laisse donc supposer qu'il existe une beauté du mal , du péché.
-La dédicace place Les fleurs du Mal sous leparrainage de Théophile Gautier "Poëte (avec un tréma = le démiurge) impeccable", le parrainage de celui pour qui "tout ce qui est utile est laid". (cf. la préface de Mademoiselle de Maupin)
Analyse du titre (Français - 1re générale)
Ce titre à été choisi plus tard. Au départ, ce recueil à été nommé Les Lesbiennes allusions à Lesbos (île de la mer Egée) où vivait Sapho, qui elle est à l'origine de lapoésie lyrique et qui est aussi associée à l'homosexualité. Mais au 19e siècle, ce titre choque le public. Il veut plonger dans les profondeurs de l'âme humaine à annonce des vices de toutes les tares humaines.il décide alors de le nommer Les Limbes qui est la zone intermédiaire entre le pays des morts et celui des vivants. Mais ce titre ne semblait pas être très intéressant mais on retrouvetoujours cette idée de dualité qui apparaît. Mais finalement, le titre sera Les Fleurs du mal : on retrouve une intention provocatrice. Baudelaire joue sur les connotations des termes à ce titre est une véritable oxymore.
"Les fleurs" connotent : le bonheur, la pureté, la beauté, la jeunesse, l'épanouissement et l'éclat. C'est aussi une comparaison à la beauté des femmes. En revanche le mal connotesur un plan religieux : le diable, le démon, c'est aussi la souffrance (physique), l'horreur, la laideur (esthétique), la misère et les vices. Le titre est intéressant dans la mesure où Baudelaire semble affirmer une beauté propre au mal. Les fleurs du mal : qui appartient ou qui vient du mal. Le titre désigne l'opération poétique en elle-même qui permet de transfigurer le mal à la laideur enbeauté. C'est une opération quasiment magique, d' alchimie (qui consiste à transformer les métaux en or).
"Du" : marque la valeur généraliste, c'est à dire qu'il y a le mal moral, le mal social (être rejeté), le mal physique (souffrance) et le mal métaphysique (c'est tout ce qui dépasse la physique, recherche une signification de la vie de l'homme.à souffrance de l'âme à la recherche d'un sens à lavie) la beauté c'est la fleur, le mal c'est à la fois le péché et la souffrance de façon active ou passive (on subit ou on fait).
L'architecture du recueil reprend ce double aspect : d'un côté la beauté et de l'autre le mal.
*Baudelaire = une poésie nouvelle: celle de la "modernité" (romantisme par l'expression des sentiments ,* parnassien par la beauté formelle des poèmes , prélude ausymbolisme ) *Les Fleurs du mal*, la section "Spleen et idéal" au titre antithétique, le cycle Jeanne Duval .
*Un sonnet régulier ,* présence des thèmes obsessionnels de B:la femme , le voyage, le port. Evocation lyrique d'un univers *idéalisé .* Evocation qui repose sur le jeu des correspondances déjà suggéré par le titre (La femme / l'ailleurs) et par l'organisation syntaxique : subordonnéetemporelle / principale -- principale / subordonnée temporelle.
*Proposé par le titre : (parfum)* 1. La volupté : conditions ... sensations (correspondances)... *fusion*
*(exotique)* 2. *l'ailleurs* : ses caractéristiques, un univers intériorisé
*Etude des correspondances entre la femme et le paysage ,* les sensations (synesthésie) et les sons.
*Comment le contexte érotique est-il évoqué ?Quels sont les autres éléments propices à la naissance de la rêverie? Quels termes (v.2) traduisent l'image du couple? Quelle est la sensation qui permet l'ouverture vers l'ailleurs ? Où la permanence de cette sensation est-elle soulignée (v. 9 et 13)? Cette sensation donne naissance à quelle autre sensation (verbes des v.2 ð v.3 ; v.9ð v.10) ? Quelle relation temporelle précise la conjonction...
tracking img