Les fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Baudelaire : De Profundis Clamavi .. Extrait de Les Fleurs du Mal

Introduction :

Le sonnet, après avoir été en vogue au XVIème siècle a perdu de sa gloire pour revenir à la mode au XIXème, notamment grâce à Baudelaire.

Baudelaire a d’abord une carrière de critique d’art avant de sa consacrer à la poésie avec les Fleurs de Mal en 1857. Cette œuvre a été en partie censurée, certains poèmesayant des thèmes jugés immoraux. Même le titre est provoquant : dans le laid (mal) il y a du beau (fleur). Le poète se donne la mission de transformer la boue en or. Son existence est traversée par la souffrance, illustrée par le titre de la première partie des Fleurs du Mal : « Spleen et Idéal ». Le poète est écartelé entre Dieu et Satan, entre le bien et le mal.

Ce poème est le trentième de« Spleen et Idéal ». C’est un sonnet irrégulier : ABBA CDDC EE FF GG. Le titre signifie : « J’ai crié des profondeurs ». Dans ce poème, le poète s’adresse à « Toi », pronom personnel au référent ambigu et fait référence à un lieu atroce.

On verra comment Baudelaire à la fois s’inscrit dans une tradition, celle du poète mélancolique et fait preuve d’originalité par la forme irrégulière du sonnet.I. Une prière avortée :

1. Un lexique religieux :

Le titre est emprunté à la Bible, aux Psaumes. C’est le titre du psaume 130, psaume d’espérance.

Les premiers vers sont religieux : « J’implore ta pitié, Toi, l’unique que j’aime » Fait penser à une prière. La majuscule à Toi montre que c’est un pronom sacré. De plus celui-ci est mis en évidence, à l’hémistiche et entouré de virgules.Il bouscule le rythme. On peut se demander à qui correspond ce pronom : à Dieu, au Diable, à sa Muse ou à une femme.

2. Une parole blasphématoire :

Le blasphème est une parole qui outrage Dieu et la religion. La prière retombe dès le vers deux : « Du fond du gouffre obscur »

Le « gouffre » et le « chaos » :

On peut parler de paroles blasphématoires pour deux raisons : « gouffre obscur» connote les enfers et les lieux décrits font penser au chaos, ce qu’il y avait donc avant la création divine.

Un double péché :

Au vers 2 : péché de désespoir car normalement celui qui a la foi garde espoir. Le poète transforme un chant d’espoir, le psaume 130 en un chant de désespoir.

Au vers 12, péché de jalousie : « Je jalouse »

Le poème se termine sur un désir de mort :

Lepoète fait allusion au sommeil au vers 13 qui représente implicitement la mort. Il souhaite donc la mort implicitement. Mais le suicide est interdit par la religion comme la volonté de mourir.

Rien ne permet au poète de s’élever. Il est donc dans un état de totale déréliction ‘état de l’Homme abandonné par Dieu)

II. Un tableau du spleen :

Spleen : mot anglais utilisé au XIXème siècle pourdésigner une sorte de mal vivre associant à un malaise physique un état d’âme mélancolique. Ce mot signifie donc mélancolie. Ce n’est pas le premier sens du terme. Ce dernier est rate que l’on considérait alors comme le siège de l’humeur noire qui causait la mélancolie chez les sujets où elle était abondante.

Ce poèmes est une description paradoxale qui évoque le vide est l’absence.

1.Caractéristiques d’un lieu dysphorique :

· Un lieu sombre : « gouffre obscur » (v.2), « horizon plombé » (v.3), « nuit » (v.4 et 6), « immense nuit » (v.11)
· Un lieu froid : « soleil sans chaleur » (v.5) ; « terre polaire » (v.7) ; « soleil de glace » (v.10) (oxymore). On observe une gradation dans les termes.
· Un lieu vide : « gouffre » (v.2) ; « morne » (v.3) ; « nu » (v.7), « ni » répété quatrefois au vers 8 ; « chaos » (v.11). Là encore, une gradation dans les termes.
· Un lieu atroce : Références à l’horreur : « horreur » ; « blasphème » (v.4) ; « horreur » (v.9) ; « cruauté » (v.10).

Ici, on a affaire au contraire du « locus amoenus » (topos du lieu paradisiaque)

2. Un Sonnet fondé sur le rien, sur le vide :

Usage de la négation :

Baudelaire fait un usage particulier...
tracking img