Les flux migratoires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1912 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TES 2008 FICHE DE COURS à retrouver sur le site www.palissy47.info

Les flux migratoires
Des hommes partant à l’assaut des grilles qui entourent Ceuta et Melilla, d’autres s’échouant sur les plages des îles Canaries, autant d’images fortes qui nous rappellent la puissance des dynamiques migratoires à l’œuvre aujourd’hui. Bien que le poids démographique des migrants dans la population mondialesoit très faible (3.3% contre 5 à 10% avant la Première Guerre mondiale), les problématiques migratoires reviennent avec une sorte d’entêtement dans l’actualité d’un nombre croissant de pays, quelles que soient les fonctions, de plus en plus enchevêtrées, qu’ils exercent dans le système migratoire mondial (foyer de départ, pays de transit et/ou d’accueil). Les mouvements de population sont de plusen plus importants entre pays du Sud, mais c’est au Nord que les questions migratoires sont le plus discutées. Pourtant, c’est bien à l’échelle mondiale que les inégalités expliquent la vigueur du « désir de migrer », fondé sur un imaginaire migratoire sans cesse alimenté dans un monde désormais connecté. Et si un certain nombre de faits (construction de murs, camps de rétention, trafics d’êtrehumains) interpellent fortement la conscience individuelle et la morale sociale, tous sont à replacer à une échelle planétaire. Les flux migratoires constituent aujourd’hui un enjeu politique majeur, à la fois dans leurs causes et dans les réponses proposées pour les réguler. Cependant, le phénomène est ancien, il est à l’origine du peuplement de toutes les régions de la planète. Le phénomène estcomplexe : il existe des flux migratoires internes, au sein des États et même des régions mais les principaux se font à l’échelle intercontinentale, c’est ceux qui vont nous intéresser ici. Aujourd’hui, la Division de la population des Nations Unies estime à 193M le nombre de migrants ce à quoi il faut ajouter entre 20 et 30M de clandestins.

 Dans quelle mesure la mobilité internationale deshommes, reflet des inégalités
mondiales, conduit-elle à la recomposition du système migratoire mondial ?

 Les différents types de flux
Le paysage migratoire de la planète évolue, les flux se recomposent, de nouveaux courants prennent de l’ampleur, tandis que d’autres en perdent. La géographie des espaces migratoires se modifie avec l’entrée en scène de nouveaux acteurs, différant dutravailleur immigré. Elle s’appuie sur l’existence de réseaux d’information, migratoires, de transports, ± légaux. Les migrations sont dites politiques, quand on quitte son pays car on se sent opprimé par un régime politique, que l’on souffre et/ou que plane une menace éventuelle sur sa vie. Le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), sous l’égide de l’ONU, estime à 33M le nombre de réfugiés en 2007 (dont ≈20M de déplacés internes et ≈10M de « vrais » réfugiés). La prolifération des crises, des persécutions et des conflits (civils ou interétatiques) dans les pays du Sud explique largement ces chiffres. Toutefois, plus encore que les questions d’insécurité, la pauvreté demeure la raison principale des flux migratoires. 4p25 Les migrations économiques sont les + importantes. Les flux de travailleurssont alimentés par les inégalités socio-économiques : les

écarts de salaires entre grandes régions du monde (ex écart de 1 à 20 entre Singapour et Indonésie distantes de qq km), la volonté de fuir la misère et trouver un emploi. Il s’agit souvent ici de migrations permanentes, dans lesquelles les retours sont rares. Les flux de main d’œuvre concernent des travailleurs non qualifiés mais de plusen plus, qualifiés et les étudiants (2.5M en 2004, 8M ? en 2025). On parle de « brain drain », ou fuite des cerveaux (selon l’OCDE en 2007
plus de 50% des personnes de haut niveau de formation et de qualification immigrant au Nord viennent des pays du Sud). On trouve aussi, fait nouveau, de plus en plus de

femmes et de mineurs (-18ans)…Les migrations résidentielles des retraités hors...
tracking img