Les fonctions des partis politiques.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1775 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
« Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. » Cet extrait de l’article 4 de la Constitution de 1958 montre que les partis politiques ont une légitimité constitutionnelle et on voit qu’ils contribuentnécessairement à l’exercice de la démocratie. Dans ce devoir je me suis exclusivement intéressé aux démocraties pluralistes laissant de côté les partis uniques qui peuvent avoir d’autres fonctions que les partis de nos démocraties. La difficulté de cet exposé repose sur les nombreuses typologies qu’en ont faites les auteurs surtout à travers le XXème siècle. Je vais donc essayer de présenter les différentesfonctions de ces partis à travers mon travail.
Avant cela, je dois au moins donner une première définition de ce qu’est un parti politique, le dictionnaire donne déjà une bonne approche du rôle des partis en le qualifiant d’organisation structurée dont les membres cherchent à conquérir et à exercer le pouvoir pour mettre en application leurs idées politiques.

I. Les partis politiques etleur rôle dans la société.
a. Des éducateurs politiques permettant une certaine (liberté d’) expression.
L’une des fonctions dans lequel on voit les partis agir quotidiennement, que ce soit en regardant la presse, la télé c’est dans un rôle d’éducation politique des citoyens. En effet, les partis politiques analysent en permanence la situation du pays qui les concerne, cette analyse se fait àpartir de l’idéologie qui caractérise chaque parti. Ces analyses contribuent à l’émergence de thèmes plus du débat politique et donc à la réflexion des citoyens. L’action externe des partis contribue le public à faire adhérer aux solutions qu’ils proposent. Ces actions passent par des enquêtes d’opinion, les déclarations des leaders mais surtout par les campagnes électorales. Les partis cherchent àintéresser les citoyens à une image, à une tradition qu’ils représentent. Il est à noter que cette fonction d’éducation politique est exercée par une grande partie des acteurs présents sur la scène publique (groupes d’intérêts, médias…) Chaque parti cherche à instaurer un climat de confiance entre lui et de possibles électeurs avec pour finalité la structuration du vote des personnes partageant saconception de la politique.
Les partis permettent également, dans la mesure, où l’on y est d’adhérent de pouvoir s’exprimer sur certains sujets en ayant comme appui le parti. Evidemment, l’expression est limitée de par l’idéologie du parti. Dans cette fonction et d’après Georges Lavau on trouve fonction tribunicienne c’est à dire qu’ils donnent les moyens d’expression aux catégories que le systèmepolitique n’arrive pas à intégrer. Dans la société française le parti le plus représentatif de cette société est sans doute le PCF quoique l’on retrouve également cette fonction chez le FN.
b. Une fonction latente d’intégrateur social.
Fonction que certains appellent fonction de sociabilité. A travers les actions des parties politiques, des individus se rencontrent permettant de créer du liensocial entre les militants, les adhérents, rapprochés par leur vision commune de la politique. Les partis entraînent une forme de cohésion à travers les meetings, les campagnes de distribution de tracts, les collages. Il permet de sortir de l’anonymat plutôt que de rester devant sa télé. Certains auteurs qualifient certaines fonctions de manifeste ou de latente, on peut dire ici qu’elle est latentedu fait que c’est plutôt une csq des autres fonctions. De plus, cette fonction de sociabilité est en grande partie assumée par d’autres organisations (proximité ou de loisirs) qui sont souvent moins contraignantes et abordant des sujets moins explosifs que la politique (moins de chance de s’engueuler sur la poterie que sur la politique de décentralisation).

II. Les partis politiques et...
tracking img