Les fonctions du theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Antiquité
Selon la Poétique d'Aristote, le théâtre est issu du dithyrambe (chant en l'honneur de Dionysos). L’histoire du théâtre occidental débute avec les cérémonies religieuses de la Grèceantique. À ces occasions avait lieu le concours de tragédie. Chaque auteur était subventionné par un mécène et devait présenter une tétralogie (trois tragédies et un drame satyrique1), ces quatre piècesétaient jouées à la suite dans la même journée. Le spectacle se déroulait dans un théâtre (theatron) de plein air. Le mot amphithéâtre n’était pas utilisé par les Grecs, mais plutôt par les Romains. Lesacteurs étaient uniquement des hommes.

Suit la période des débuts du christianisme où le théâtre est violemment critiqué par les théologiens (Tertullien le qualifiera de démoniaque dans son Desspectacles, Augustin d'Hippone en critiquera l’attrait pernicieux), et les comédiens sont excommuniés (dès le concile de Carthage, en 398, voir aussi l’article : excommunication des acteurs).
Moyen ÂgeLa première œuvre théâtrale du Moyen Âge dont on ait connaissance est une Visite au sépulcre, dont il est question dans les écrits d'un évêque de Winchester, saint Ethelwold (vers 969-975)3. Ils'agit de la première trace écrite d'un genre que l'on baptisera le drame liturgique. Il était représenté à l'intérieur des églises, devant l'autel, des moines interprétant les rôles des personnages duNouveau Testament.
Ainsi, on peut dire que le theatre commence a avoir une fonction didactique et meme idéologique.

Après un ralentissement au cours de la période troublée, du XIVe au XVe siècle onvoit apparaître ou se développer de nouveaux genres théâtraux : farces, soties, moralités, mystères.
La comédia del arte(les scens sont improvisées ce qui donne plaisir a la fois aux comédiens et auxspectateurs
( moliere et racine)

Le dix-septième siècle

L'esthétique du théâtre classique s'impose en France, avec pour principaux représentants Molière, Jean Racine ...la comédie commence...
tracking img