Les forces et les faiblesses d'une religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1007 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une religion est, selon Ciceron, « le fait de s'occuper d'une nature supérieure que l'on appelle divine et de lui rendre un culte ». En effet, une religion se reconnaît dans la définition et la pratique d'un culte, d'un enseignement d'exercices spirituels et de comportements en société. La religion a mis en place les piliers et les valeurs de la société, cependant elle a été relativement peuouverte d'esprit par le passé. Freud lui donne trois fonctions principales : elle éclaire sur l'origine et l'univers, elle fourni une protection divine et règle les actes et opinions des Hommes. Quelles sont les forces et les faiblesses d'une religion ? Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ? Est-elle bénéfique ou néfaste pour la société ? Nous étudierons dans un premier temps les forces de lareligion ; puis dans un deuxième temps, ses faiblesses.

Adhérer, ou ne pas adhérer, à une religion est un choix personnel qui implique une réflexion au niveau des avantages et des inconvénients. La religion peut apporter un réconfort quotidien aux plus démunis, ainsi qu'une raison de vivre ; et peut aussi servir de guide. Elle peut en effet aider les gens à faire leur deuil, à accepter plusfacilement ce qui leur arrive ; leur apprend la résignation et les aide à passer à autre chose. Il est plus facile, lorsque l'on a perdu un proche par exemple, de l'accepter si l'on se dit que « Dieu donne, Dieu reprend ». Dieu a rappelé cette personne auprès de Lui, on donne alors à Dieu un droit de vie et de mort sur chaque être vivant. Il est donc plus facile d'accepter la mort d'un proche dansses conditions, car on ne peut défier l'autorité de Dieu. Elle peut aussi réconforter ceux qui ont commis des péchés car elle leur offre la possibilité de confesser, et donc de se racheter. Dans ce cas-là, le proverbe « Faute avouée est à moitié pardonnée » s'applique, puisque la confession leur permet d'obtenir le pardon. Dieu leur pardonne, ils n'ont donc plus à craindre le jugement dernier.
Lareligion est également une manière de vivre, à l'origine de certaines coutumes et de certaines valeurs. Elle a effectivement apporté une morale aux hommes, puisque c'est elle qui définit le bien et le mal. Par exemple, la religion chrétienne a définit les sept péchés capitaux : la paresse, l'orgueil, la gourmandise, la luxure, la colère, l'avarice et l'envie. La religion est aussi à l'origine desvaleurs comme la fraternité ou l'égalité, car tous les hommes sont égaux aux yeux de Dieu, quel qu'il soit. La plus grande force de la religion est, à mon sens, sa notion de fraternité.
Le religion a, par le passé, fourni une réponse aux questions les plus profondes des Hommes. En effet, la création du monde, l'apparition de l'espèce humaine, son développement ont d'abord été expliqués par lesdifférentes croyances. Chaque groupe ethnique a sa religion, ses croyances et sa façon d'expliquer tel ou tel phénomène, comme par exemple la création du monde, les catastrophes naturelles ou encore les éclipses. La religion répond à ces questions lorsque la science est incapable de répondre. C'est cependant de moins en moins le cas de nos jours. La religion peut également répondre aux questionsindividuelles, elle a un pouvoir de référence non négligeable pour les personnes cherchant des réponses à leurs questions personnelles.

Une religion comporte cependant des faiblesses. En effet, selon Karl Marx, « La religion est l'opium du peuple ». Il est vrai que croire en Dieu amoindrit notre esprit critique puisque la religion empêche toute critique de par la sacralisation de personnes etd'objets. Le peuple qui croit en Dieu va suivre ce qui est écrit dans leurs textes religieux : par exemple, le coran interdit aux femmes de rentrer dans les mosquées et dans les cimetières musulmans, et n'ont pas le droit de montrer leur corps en entier, sauf à leur mari. L'église a autrefois fait tuer des gens sous prétexte qu'ils étaient hérétiques, et tout les pratiquants ont été d'accords alors...
tracking img