Les fourmis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1454 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*

Les Fourmis
Bernard WERBER
Albin Michel ,1991

1) Présentation :

Bernard Werber est un écrivain français, né à Toulouse le 18 septembre 1961. Dès son jeune âge, il écrit beaucoup.
Il a étudiera la criminologie et devient journaliste scientifique pour « le nouvel observateur » ou pour « Eurêka ».
Il commence à écrire la saga des fourmis alors qu’il n’a que 16 ans. Le premier tomesera publié 12 ans plus tard.
« Les fourmis » est un récit fantastique dans lequel les fourmis y sont décrites avec précision. Leurs caractéristiques anatomiques, ainsi que leur mode de vie sont expliqués, retranscrits et analysés avec une attention toute scientifique.
*
*
*
* 2) Le titre : Les fourmis
*
Le titre est révélateur car ce livre tourne essentiellement autourdes fourmis : le travail de l’oncle Edmond, la cave, le 327ème mâle, la 56ème femelle, la cité des fourmis (Bel-o-kan),…
*
*

3) Analyse du récit :

A) le narrateur essaye de rester le plus distant possible, le roman est construit le plus souvent autour de dialogues, le narrateur n’est donc présent dans le récit que lorsqu’il faut donner des informations complémentaires.

B) lenarrateur est omniscient : il connaît aussi bien le fonctionnement des fourmis que le fonctionnement des humains, il sait à l’avance tout ce qui se passe ; il suit aussi bien le voyage des fourmis que celui des humains.

C) Bernard Werber décrit des scènes très longuement lorsqu’il raconte le périple des fourmis, sans cela le texte serait incompréhensible et surtout beaucoup moins captivant.Plusieurs ellipses peuvent être relevées mais elles ne sont presque pas remarquées. Plusieurs jours peuvent être passés sous silence sans qu’on ne le remarque : une action humaine se passe puis une action de fourmis, mais pendant l’action de fourmis plusieurs jours sont passés.
Bernard Werber invente une propre unité de mesure pour les fourmis : il fallait inventer une unité proportionnelle à leurpetite taille ; il utilise la température qui devient le degrés temps : plus il fait chaud plus le degré rétrécit et plus il fait froid plus le degré s’étend.
*
D) plusieurs lieux sont évoqués :
a) chez les fourmis :
bel o kan, cité mère de la fédération des fourmis rousses
chli pou kan, (la cité née du mystère) en français c’est la cité créé par chli pou ni (la 56ème femelle)
latermitière, c’est ici que vivent les « termites de l’est », les deuxièmes ennemies des fourmis rousses, elles sont tuées pour s’être approchées du bout du monde (une route pour nous), les gardiens (les hommes) les ayant remarqué et les auraient tuées avec de l’insecticide ;
le champ des coquelicots, c’est ici que s’est déroulée la plus grande bataille opposant les fourmis rousses et les fourmis naines.*
*
*
b) chez les hommes :
la cave : presqu’un mythe narratif, cette cave est décrite comme la mort ou encore comme une bouche qui avale mais qui ne recrache rien ;
la forêt de Fontainebleau, prés de la maison de Jonathan Wells. La forêt accueille les fourmis et sert de communication entre la cave et les fourmis.

4) Etudes des personnages principaux :

Edmond Wells :c’est l’oncle de Jonathan. Scientifique, entomologiste, il a découvert un moyen de communication avec les fourmis. Il aime les insectes, les tanières (jusqu’à y passer des jours entiers). On ne découvrira bien ce personnage qu’à la fin du livre. C’est par l’observation des fourmis qu’il a appris la majeure partie de ce qu’il sait. La reine des fourmis rousse va l’aider en lui enseignant bien desdétails sur ses congénères.
*
Jonathan Wells : c’est le neveu d’Edmond Wells. Il est serrurier au chômage, il est d’un caractère plutôt peureux (la page 9 le prouve), mais doit se dépasser pour descendre dans la cave. C’est le personnage principal, il reprend les travaux de son oncle et protège la cave en y installant des pièges. Il est naïf mais écoute et obéit à son oncle mort. Son...
tracking img