Les francais pendant la premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
89
> Les Français pendant
la première guerre
mondiale
Séquence 5-HG13
© Cned – Académie en ligne
Sommaire Séquence 5-HG13 91
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Chapitre 1 > Les Français en 1914 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
A Les groupes politiques et l’idée de guerre
B Les Français sont préparés à l’idéede guerre
C Comment les Français voient la guerre
D Les Français et la crise de l’été 1914
Chapitre 2 > Les Français pendant les grandes phases
du conflit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 98
A Les opérations de 1914
B La guerre d’usure
C Les Français dans les opérations finales de 1918
Chapitre 3 > La vie des Français pendant le conflit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
A Une mobilisation générale
B Des privations imposées à tous
C La mort partout présente
Chapitre 4 > Une société profondément bouleversée . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
A Le culte du souvenir
B Une nouvelle conception de la société
C L’ère du pacifisme
© Cned – Académie en ligne
Séquence 5-HG13 93
ntroduction
Sans l’avoir directement provoqué, tout en y étant préparés, les Français se trouvent par le jeu des
alliances engagés dans un combat qui à l’origine présentait tous les caractères d’un conflitrégional.
Au lieu d’une guerre qu’en 1914 tous prévoyaient courte parce que les objectifs à atteindre paraissaient
bien définis, la France subit de longues années d’affrontements qui l’ont obligée à fédérer toute sa
population dans un effort de guerre continu jusqu’en 1918.
Pendant plus de quatre ans, toutes les forces vives de la Nation, toutes ses ressources ont été mobilisées
pour unevictoire qui se dérobait en dépit de ponctions énormes sur les hommes et les richesses
du pays.
Problématique
Quelles ont été pour les Français les différentes phases d’une prise de conscience nouvelle
des événements et des situations auxquels ils ont dû faire face pendant ces quatre années qui
les ont fait basculer dans un monde nouveau au prix de sacrifices énormes en les obligeant
à reconsidérerla place du pays dans le monde ?
Mots-clés
Entente cordiale
Triple alliance
Triple entente
Pacifisme
Nationalisme
Ultimatum
Mobilisation
Stratégie
Guerre de mouvement
Guerre d’usure
Front
Tranchée
Mutineries
Profiteurs de guerre
Bourrage de crâne
Classes creuses
Immigration
© Cned – Académie en ligne
Séquence 5-HG13 95
Les Français en 1914
Depuis 1905 (après la premièrecrise marocaine), la menace d’une guerre n’est pas exclue, les tensions
internationales liées aux relations coloniales ou aux ambitions économiques sont de plus en plus
vives et elles alimentent le débat politique en France dans les assemblées et dans la presse.
En 1911, la crise d’Agadir renforce cette impression. Caillaux a réussi par la voie diplomatique à
négocier une sortie de crise quicorrespond à ses opinions pacifistes, mais il ne fait pas l’unanimité
en tant que Président du Conseil.
Deux courants s’opposent alors:
 les socialistes très présents parmi les élus et dans les mouvements syndicaux affichent le refus
de toute solution militaire avec un dynamisme qui gagne du terrain dans une opinion publique
modérée ; l’appartenance à l’Internationale ouvrière alimente l’idée...
tracking img