Les grandes explorations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5407 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES GRANDES DECOUVERTES

Histoire : ce que l’on connait par des documents écrits
Histoire des peuples écrits par d’autres = protohistoire = civilisations que l’on connait via des civilisations qui avaient l’écriture.
Avant histoire : pré-histoire.

Grandes phases à retenir en Histoire :
- Antique : - 2500 à 476 : chute de l’empire romain d’occident
- Moyen-Age : 1453 : chute deConstantinople face aux Ottomans : retour du savoir antique conservé dans l’empire byzantin. (début de la renaissance)
- Moderne : fin en 1789 ou 1799 ou 1809 ou 1815 (révolution française ou consulat…)
- Contemporaine

La Renaissance :

Vaste mouvement que connait l’Europe du début du XIVème à la fin du XVIème : époque de renouvellement : marque un grand commencement.
Jusqu’à cetteépoque, les relations internationales étaient limitées au voisinage et brusquement elle s’étend à travers l’espace. Les européens entrent en contact avec des populations inconnues par la conquête de nouveaux territoires : Afrique équatoriale et méridionale, les deux Amériques et l’Asie extrême orientale.

Raisons du « grand désenclavement planétaire » (Pierre Chaunu) :

- Apparition desprogrès techniques (navigation et cartographie)
Essor économique de l’Europe chrétienne dès le XIème – XIIème siècle (arrêtée par la peste noire de 1348 : 1/3 de la population européenne a disparu)
Invention de l’imprimerie par Gutenberg (1454) : diffusion du savoir, notamment des cartes.
- 1453 : prise de Constantinople : crainte de l’Europe que la diffusion des denréesprécieuses ne deviennent aléatoire. Ces denrées sont devenues indispensables : idée d’aller chercher ces denrées en Inde.
Rome encourage les marchands portugais à trouver un passage et à prendre contact avec les chrétiens des indes que l’on croyait plus nombreux et qui avaient des relations tendues avec les arabes.
- Europe chrétienne en pleine phase économique et besoin important de métauxprécieux = « soif de l’or »

Cette période marque le début de plusieurs siècles de colonisation pendant lesquelles certaines nations européennes se constituent outremer des empires coloniaux et pendant lesquelles elles luttent entre elles pour asseoir leur suprématie commerciale et militaire.

La cartographie de l’époque est une science balbutiante et hésitante
(Eratosthène : -276, -194) estle premier à avoir calculé la circonférence de la terre (40 000 km).
Au début du XIIIème siècle, on croit encore à la vision géo centrée de Ptolémée (90 – 170) (soleil qui tourne autour de la terre régulièrement et que les planètes tournent de manière aléatoire autour de la terre) jusqu’au XVIème siècle.
Ptolémée a été redécouvert à la Renaissance et fut pendant plus de 3 siècles considérécomme le modèle de référence pour les cartographes.

Entre le VIIIème et le XVème siècle, la république de Venise (la Sérénissime) et les autres républiques maritimes italiennes dominent le commerce maritime. (Gênes, Pise, Amalfi)
Du VIIIème au XVIIIème siècles, elles sont les principales pourvoyeurs de la République des Indes = monopole du commerce avec le Moyen Orient (soie, épices, drogues…)Ces marchandises étaient importées essentiellement des Indes, et les marchands arabes jouaient un rôle extrêmement important (routes du commerce vers l’océan Indien) (Alep : caravanes terrestres richement chargées)
Les marchands arabes dominaient le commercent à l’est de l’Arabie.
Les Génois commerçaient en mer noire essentiellement.

1453 : contrôle du détroit par les Turcs, Génois obligés decommercer avec des régions du Nord de l’Afrique.
Un des grands problèmes de l’époque était le manque de métaux précieux (achat de denrées précieuses de marchands arabes) = sens unique de commerce.
Ces génois ont établi des comptoirs commerciaux au Portugal.

Le Portugal et Henri le Navigateur 1394-1460

Fils de Jean Ier du Portugal

Ce petit pays a terminé sa Reconquista en 1249....
tracking img