Les grandes fonctions economiques prepa hec 1ere anne aehsc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2454 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiches Montousse
LES GRANDES FONCTIONS ECONOMIQUES

Les grandes fonctions de l’économie sont les opérations qui permettent de satisfaire les besoins humains : La production, la répartition, la consommation.

A) La production :

Elle désigne à la fois un processus, l’acte de produire qui consiste en une combinaison de facteurs de production et le résultat de ce processus qui peut êtreexprimé en quantités physiques ou en valeurs.

1) Définition conventionnelle dans le cadre de la comptabilité nationale :
a) Une définition restrictive :

• L’évaluation monétaire :
Dans le cadre du Système Européen de Comptabilité (SEC), la comptabilité nationale défini la production comme : l’activité exercée sous contrôle et responsabilité d’une unité institutionnelle combinant desressources en main-d’œuvre, capital, biens et services, pr fabriquer et fournir des biens et services et comme : le résultat de cette activité.
Une unité institutionnelle est un centre élémentaire de décisions économiques caractérisée par une unicité de comportement et une autonomie de décision dans le cadre de sa fonction principale. Une unité devient institutionnelle des qu’elle dispose d’uneautonomie de décision dans le cadre de sa fonction principale et d’une comptabilité complète
L’évaluation de la production se fait a partir d’une unité monétaire, a cause de l’évolution des prix au cours du tps. Une grandeur est ainsi exprimée en valeur ou en volume selon que l’unité monétaire a été déflatée (corrigée des effets de l’inflation) ou non. Il faut donc faire la différence dans l’étudede l’évolution de la valeur de production entre l’effet-prix et l’effet-volume.

• Les composantes de la production :
Il y a une différence entre production marchande : mesurée par la valeur des biens et services vendus sur le marché. Et la production non marchande : qui est divisée en 2.
La production pr usage final propre : prod de services de logements par les propriétaires occupant lelogement qu’ils possèdent, mesurée par les loyers imputés, et des services non marchands = emploi par les ménages de domestiques salariés
Autre prod non marchande : services mis gratuitement ou presque à la disposition des usagers par l’administration, financés par les impôts et évalués en fonction des couts de prod des administrations.

b) La mesure de la prod :

• De la valeur ajoutéeau PIB :
Calcul de la production = VA et non addition des productions apparentes pour éviter certains doubles comptes.
La VA est la contribution productives des entreprises et des administrations.
VA= PROD APPARENTE - CI
PROD APPARENTE = CHIFFRE D’AFFAIRE + ou – ΔSTOCKS (s’ils diminuent - ou augmentent +)
Ces calculs sont effectués avec des prix HT.
Afin de calculer le taux de croissanced’un pays on calcul son PIB : Somme des VA des différents secteurs institutionnels ou différentes branches d’activité.
Le PIB est exprimé au prix du marché et non HT. On ajoute donc la TVA aux prix HT et les impôts payés puis on retranche les subventions
PIB repose sur la territorialité.
PIB = SOMME DES VA BRUTES+ TVA+ IMPOTS PAYES
- DROITES DE DOUANES-SUBVENTIONS
PNB est le calcul desproductions des entreprises nationales dans le monde et non le territoire.
PNB= PIB+ REVENUS DU TRAVAIL ET DE LA PROPRIETE RECUS DU RESTE DU MONDE – REVENUS DE MEME NATURE VERSES AU RESTE DU MONDE

• Limites du PIB :
Non prise en compte des effets externes négatifs (pollution par exemple). Le PIB pose aussi des difficultés méthodologiques à cause de l’évolution des prix. De même il existe desdifficultés d’opérer des comparaisons internationales en raison de l’évolution du taux de change. Pour tenter de surmonter ces difficultés, les comparaisons internationales sont exprimées en Parité de Pouvoir d’Achat (PPA) c'est-à-dire de choisir un panier de produits commun au pays étudiés. Cela permet d’éliminer sur une longue période les effets d’inflation et de la dépréciation monétaire, qui...
tracking img