Les grandes heures de la coupole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (560 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au Moyen-âge, Le Mont Parnasse était appelé Les Poulygnys, hauteurs culminant à 64 mètres. Puis au temps du règne d’Henri IV vinrent les « Escholiers » du Quartier Latin et de La Sorbonne qui ylutinaient, y brettaient et y déclamaient des vers. Inspirés, ils nommèrent Les Poulygnys, Le Mont Parnasse. C’est aussi en Grèce, la plus haute montagne de la Phocide dominant à 2536 mètres d’altitude, leMont Parnasse était le Nombril de l’Univers dans l’Antiquité. Ces deux sommets sont illustres, l’un dédié à Apollon et aux Neufs Muses et l’autre à Dionysos. Le baptême des « Escholiers » futjudicieux car l’histoire du Montparnasse de Paris est à la fois apollinienne, dionysienne et même dionysiaque incarnant ainsi le rêve de la création, de l’ivresse de l’esprit et de la fête.
A la BelleEpoque, Montparnasse fut surnommé « Nombril de L’Univers, Centre du Monde et Tour de Babel ». Les premiers cafés du Carrefour Vavin datent de cette époque. Nous y voyons Le Parnasse de 1900, c’est de nosjours un Bistrot Romain, Le Dôme de 1907, La Rotonde de 1911 et Le Petit Napolitain et Chez Patrick de 1914, c’est actuellement L’Atelier et Chez Clément. Pendant les Années Folles s’installèrent LeSelect en 1925, La Coupole en 1927 et Le Kosmos en 1930.
Sur l’ancien chantier de charbon Juglar, La Coupole fut inaugurée le 20 décembre 1927, Curnonski, Prince des Gastronomes, dira que la date étaitde bon augure puisque « le vin dissipe la tristesse ». Deux mille cinq cent invités y vinrent et on y but mille deux cent bouteilles de champagne jusqu’à minuit. Les créateurs de la maison, ErnestFraux et René Lafon, firent aussitôt rechercher des boissons alcoolisées. Au petit matin, le peintre André Warnod est retourné chez lui, à quatre pattes à cause du verglas. Aragon fut, avec d’autres,transporté en car de Police et le 6 novembre 1928 à 18 heures, il rencontrera les « Yeux d’Elsa… un soir au bar de La Coupole ».
Dans le courant de l’année suivante, le Curry d’agneau fut servi par...
tracking img