Les grandes phases de la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours

Histoire
L, ES, S

Les victoires de l’Axe
Blitzkrieg : guerre-éclair fondée sur l’utilisation massive des divisions blindées, appuyées par des bombardements aériens Espace vital : Lebensraum, espace considéré par Hitler comme vital pour la race aryenne

De 1939 à 1940, l’Allemagne nazie se rend maîtresse de l’Europe de l’Ouest et du Sud, avant de commencer la conquête de l’URSS. Àpartir de décembre 1941, le Japon étend son emprise dans le Pacifique.

Le Blitzkrieg* en Europe
• L’Allemagne a préparé la guer r e : pour conquérir son « espace vital » *, elle dispose de moins d’hommes et de ressources économiques que la France, le Royaume-Uni et la Pologne, mais les utilise plus efficacement. • La Pologne est rayée de la car te en moins d’un mois (sept. 1939) par Hitler etStaline, malgré une défense héroïque . De juin à août 1940, Staline s’empare des Pays baltes. La Finlande résiste à l’Allemagne de novembre 1939 à mars 1940. • Pendant la « drôle de guer re », la France reste passive . Au printemps 1940, l’Allemagne attaque le Danemark et la Nor vège. Le débarquement franco-anglais à Nar vik, par où arrive le fer suédois, est inutile, car la France s’effondre. •Hitler attaque les Pays-Bas et la Belgique, le 10 mai 1940 , puis la France. Celle-ci est vaincue en cinq semaines. • La « bataille d’Angleter re » est aérienne : grâce au radar, les pilotes de la RAF* contrent les attaques de la Luftwaffe. Hitler lance alors le Blitz* qui détruit des quar tiers entiers. Winston Churchill, Premier ministre, annonce que le RoyaumeUni résistera jusqu’au boutquoiqu’il n’ait à offrir « que du sang, du labeur, de la sueur et des larmes ». À l’automne, Hitler renonce à conquérir l’Angleterre, qui accueille tous ceux qui veulent continuer la guerre.

RAF : Royal Air Force Blitz : bombardement massif et systématique de villes anglaises par l’aviation allemande Italie : ce pays est en guerre contre la France et la GrandeBretagne de juin 1940 à septembre 1943.Les grandes phases de la guerre

Les offensives en Méditerranée
• L’Italie* attaque l’Égypte à partir de sa colonie libyenne en septembre 1940, mais en est chassée par les Britanniques. Hitler envoie l’Afrika Korps de

1/5

B@c en Ligne

© NATHAN, 1998 - Atout Bac, Histoire, Term. L-ES-S (A.-M. Lelorrain).

Forces françaises libres : troupes qui se rallient au mouvement de résistanceauquel a appelé de Gaulle le 18 juin 1940.

Rommel qui les repousse et se dirige vers le canal de Suez (« guerre du déser t »). Les Forces françaises libres* prennent la Syrie (juin-juillet 1941). • Dans les Balkans, Mussolini attaque l’Albanie (1939) puis la Grèce (1940), mais l’envoi d’un corps expéditionnaire anglais suscite l’intervention de Hitler . La Yougloslavie, qui avait refusé le passageaux Allemands, est battue du 6 au 17 avril 1941.

La guerre mondiale
• L’opération « Barbar ossa », invasion de l’URSS, est lancée le 22 juin 1941 par Hitler. L’Armée rouge, désorganisée, ne peut empêcher la Wehr macht d’avancer et d’envahir l’Ukraine (Minsk, le 5 déc. 1941). Staline galvanise alors toutes les énergies du pays, appelant à la « Grande Guerre patriotique ». Les Allemands sontarrêtés à 25 km de Moscou et reculent pendant l’hiver 1941. La Wehrmacht reprend ensuite l’offensive, occupe la Crimée et, en septembre 1942, entre dans Stalingrad, sur la Volga.
Isolationnisme : principe de nonintervention des États-Unis dans les affaires qui ne concernent pas directement le continent américain (doctrine de Monroe).

• Les États-Unis redoutent l’expansion de l’Axe, et surtoutcelle du Japon, ce qui les oblige peu à peu à abandonner leur total isolationnisme*. Le Congrès américain vote, en mars 1941, la loi prêt-bail qui aide les Britanniques à acquérir des armes ; en juin 1941, il en étend le bénéfice à l’URSS. • Roosevelt et Churchill signent la Charte de l’Atlantique (août 1941) qui pose les fondements de leur alliance. L’URSS se rallie à celle-ci pour lutter...
tracking img