Les groupes d'interets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES GROUPES D’INTERETS

Introduction
Un groupe d’intérêt appelé aussi un lobby group est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts particuliers d'un groupe d'acteurs économiques (groupes industriels ou financiers, entreprises multinationales ou organisées en filières, organisations professionnelles, syndicats, fédérations...). De nombreux observateurs intègrent aussisous la notion de lobbies les organisations non gouvernementales et les associations quand celles-ci s'organisent pour démarcher régulièrement les élus, mais cette extension typiquement anglo-saxonne fait l'objet d'un débat quand il s'agit d'associations qui défendent des causes d'intérêt général.
On distingue le groupe d’intérêt proprement dit de ses outils d'influence (clubs de réflexion etd'influence dits aussi « think tanks », lobbyistes et cabinet de lobbying ou de conseils, avocats, associations et fondations financées par le groupe d'entreprises, etc.).
Des gouvernements ou des collectivités locales peuvent s'organiser également en groupes d’intérêt ou recourir à des cabinets de lobbying pour faire valoir leurs point de vue et intérêts auprès d'autres autorités politiques, élus etinstitutions (exemple : des pays auprès de l'ONU ou du Fonds Monétaire International) . Au contraire du plaidoyer, Le lobbyiste (représentant d'intérêts) cherche à peser sur les décisions politiques sans chercher à gouverner directement.
le lobbying est une activité d'influence souvent entourée d'opacité et employant des arguments incontrôlés, voire corrupteurs, dans un contexte d'encadrementencore insuffisant sur le plan législatif, compte tenu des enjeux financiers et économiques. L'homme ou le groupe politique peuvent aussi chercher à établir des relations avec les groupes d’intérêts pour obtenir plus d’informations utiles à la prise de décision, ou encore pour influencer ces groupes d’intérêts, en les associant par exemple à leur action.
On parle de clientélisme pour caractériserle comportement des élus ou partis politiques qui répondent facilement et positivement aux pressions du lobbying.

Section I : Origine et fonctionnement
A. Evolution et rôle des groupes d’intérêts
L'origine du mot anglais lobby signifie littéralement « vestibule » ou « couloir ». Les premières utilisations dites politiques de ce terme datent du XIXe siècle. Dès 1830, le terme « lobby »désignait les couloirs de la Chambre des communes britannique où les membres de groupes de pression pouvaient venir discuter avec les membres du parlement. Le mot lobby désigne donc étymologiquement le lieu où s'expriment les groupes d'intérêts, mais il est aujourd'hui employé en Europe pour désigner ces groupes eux-mêmes. Leur activité consiste donc à influencer ces pouvoirs publics dans le sens de leursintérêts.
D'un point de vue plus traditionnel on préfère désigner les lobbies de « groupes d'influence », « groupes d'intérêt » ou « groupes de pression », mais la notion de « lobbies » suppose que le groupe d'intérêt organise sa représentation auprès des décideurs politiques afin de peser plus efficacement. Elle suppose aussi des moyens financiers permettant d'employer les services de cabinetsde lobbying ou de se doter de services internes de lobbying, comme le font les firmes industrielles et les coalitions d'entreprises. Les opérations lancées par les professionnels du lobbying (lobbyistes), généralement élaborées dans la plus grande opacité et visant à défendre des intérêts particuliers qui ne sauraient être confondus avec l'intérêt général, ont amené certains pays à l'encadrer parune législation (tout particulièrement les États-Unis, dès 1945, puis le Canada en 2005). En Europe, le législateur hésite encore à fixer des règles de transparence obligatoires.
Le lobbying d'affaire est ainsi chargé d'une connotation péjorative dès ses origines du fait qu'il recourt communément à des moyens d'influence et des stratégies qui échappent à la transparence attendue des arguments...
tracking img