Les groups de pouvoir et l'etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER D’ANTHROPOLOGIE
Les groups de pouvoir et l’Etat
Première partie : * *
* *POUVOIR,* *DON ET RESEAUX EN OUZBEKISTAN POST-SOVIETIQUE
« _Pouvoir, don et réseaux en Ouzbékistan post-soviétique »_ est un livre qui pénètre en profondeur dans la société ouzbèke et nous permet de mieux comprendre les enjeux qui peuvent exister en son sein. En quatrième partie de ce livre,nommée « L’Exercice du pouvoir » l’auteur nous décrit toutes les constructions sociales qui figurent en Ouzbékistan, basées sur la notion de la confiance et de la solidarité, qu’il appelle les « réseaux » et essaie de nous montrer les relations de pouvoir en leur sein, qui sont souvent marquées pas des rapports inégalitaires entre un patron et un client.
Dans le chapitre 1 de cette partie l’auteurnous décrit le système clientéliste comme un contrat entre un patron et un client, où le premier apporte sa protection et ce dernier offre son soutien en retour et nous explique les différentes formes de clientélisme qui existent dans le système ouzbèk avec des différents personnages au centre (_papa ou kriša et tanka ou orkrasi_). Il nous montre aussi le système politique ouzbèk comme un systèmeprésidentiel fort où l’initiative politique et législative se trouve entre les mains de président et son appareil présidentiel (conseillers et hauts fonctionnaires).
Dans le chapitre 2 on peut trouver la description de la distribution du pouvoir politique local, qui s’appuie sur le comité du mahalla, et son président, surnommé raïs. Le comité est composé de 5 à 8 membres, souvent des personnesâgées, surnommées oqsoqol et il assiste le président dans ses différentes tâches. L’auteur explique aussi le rôle plus ou moins important du pouvoir central dans le choix du raïs qui change selon les différentes communautés.
Chapitre 3 est consacré à la description d’une figure du pouvoir qui a émergé au moment de la Perestroïka, l’entrepreneur, nommé selon le contexte papa, kriša, katta aka,katta kon etc. En donnant la biographie d’un de ces nouveaux papa, l’auteur nous montre l’organisation de ce système du pouvoir économique qui nécessite une multitude d’alliées et à l’extérieur et à l’intérieur de l’Etat et qui a toujours à la base un don initial qui place l’individu dans une position de subordination par rapport au papa qui, de son côté entretient des rapports de dépendance àl’égard du pouvoir politique.
Dans le chapitre 4 l’auteur nous décrit la relation entre religion et pouvoir et le rôle de différents personnages religieux qui s’imposent aujourd’hui dans le paysage social ouzbek. Sur l’exemple de Tourhsonboy, l’auteur nous montre la place des nouveaux mollah autodidactes dans le paysage social, qui sont souvent impliqués dans des activités économiques et à la recherched’un pouvoir politique légitimé par la religion.
Dans le chapitre 5 l’auteur décrit les différentes modalités d’intégrer les fonctions publiques, où les institutions chargées de l’éducation jouent un rôle fondamental, mais dont la plupart est traversée par des pratiques clientélistes et représente un lieu de confrontation entre différentes factions régionales se disputant le pouvoir.
Enfin,dans le dernier chapitre l’auteur essaie de nous montrer la logique du système politique ouzbek qui est marqué par l’appropriation et l’usage momentané du contrôle sur les richesses (matérielles et immatérielles) par certains réseaux, mais où l’Etat reste un acteur principal de la vie sociale et le seul à décider sur la circulation du pouvoir.
* *DE BAS EN HAUT, DE HAUT EN BAS
* *Lesystème des clans en Corse
Des nombreux travaux d’anthropologues ont montré que même dans les sociétés dominées par la présence massive de l’Etat, n’est pas toujours possible de réduire l’analyse du pouvoir à une simple étude des institutions politiques. C’est le cas en Corse, où l’Etat français se trouve dans un jeu complexe de lutte et de négociations avec le système insulaire des clans....
tracking img