Les hommes ont ils besoin d'etre gouvernés?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les hommes on-t-ils besoin d’être gouvernés ?

Les hommes ont de tout temps étaient gouvernés, ils ont toujours étaient dominés. Dans l’Antiquité, l’esclave était dominé par le maître lui-même assujetti aux dieux. Par la suite, il y eut la relation des serfs et des châtelains. Et de nos jours, ce sont les plus riches qui dominent les plus pauvres, même si cela a été le cas de tout temps, telTrimalcion dans le Satiricon de Pétrone qui a une influence immense par exemple. De plus, il y a également la religion qui domine depuis toujours les hommes en leur dictant la conduite à tenir dans leur vie quotidienne. On peut ainsi se demander si les hommes, c’est-à-dire des êtres possédant une raison mais mû par des désirs, éprouve l’indispensable besoin d’être guidés par des plus puissants. Laproblématique ainsi posée est de déterminer si l’homme a besoin d’être dirigé. Pour étudier et répondre à cette question, nous verrons tout d’abord que l’homme a besoin d’être guidé puis que dans certains cas, cela n’est pas excessivement nécessaire et enfin le parfait compromis entre ces deux positions opposées.

L’homme a besoin d’être guider du fait que sans gouvernement, sansinstitutions politiques, l’environnement dans lequel vit l’homme devient un environnement infernal. De plus, l’homme a instinctivement besoin d’être commander. Et ce fait d’être dirigé garantit une sécurité avec les autres pays.
Lorsque les hommes ne sont pas gouvernés, ceux-ci acquièrent une certaine « liberté » dans le sens où ils sont libres de faire ce qu’ils veulent, d’assouvir leurs désirs. Deplus, si les hommes ne sont pas guidés, c’est-à-dire si les hommes vivent dans une anarchie ou un nihilisme, soit un état sans loi, cela peut gravement dégénérer. En effet, un état sans loi est un état sans institutions pouvant garantir la sécurité de ces citoyens. Ainsi, n’importe qui peut prendre le pouvoir par la force et ainsi transformer cette anarchie en autocratie. De ce fait, les hommes ontbesoin d’un Etat pouvant prévenir cette éventualité désastreuse. Donc, pour ne pas aboutir à une telle extrémité, les hommes ont besoin d’être dirigé.
De plus, lorsque l’homme vit en communauté, cela fait partie de son instinct de se dégager, de s’élever par rapport à ses compatriotes afin de les commander. Ainsi, comme chez les Spartiates de l’Antiquité qui prenaient les enfants à leurs mèrespour les laissés dans la nature ; automatiquement, se dégageaient les êtres doués pour le commandement, ceux qui plus tard allaient commander des unités.
Et comme le dit Kant : « l’homme est un animal qui a besoin d’un maître ». Ainsi, le fait d’être commandés fait partie intégrante de l’homme. Par exemple, l’homme se fait dominé un autre homme qui se fait lui-même dominé par un autre et ainsi desuite jusqu’à celui qui a une religion, donc qui est soumis à un dieu. Et quand l’homme n’est pas croyant, des passions peuvent prendre alors commander et diriger l’homme.
Quand les hommes sont commandés par un Etat de droit, les relations avec les autres hommes d’autres pays sont mieux gérées. En effet, les hommes ne se laissent pas influencer par leurs penchants mais écoutent la voix de laraison, en effet, un conflit, même mineur, peut augmenter et finir par éclater sous la forme d’une guerre. L’Etat de droit est nécessaire car dans le cas contraire, l’Etat opprime le peuple pour asseoir son autorité, ce qui ne répond pas à la liberté fondamentale qui est dû chaque homme.
Ainsi, l’homme a besoin d’être guidés, que ce soit pour garantir sa sécurité, son instinct qui lui commande oubien pour apaiser les tensions pouvant apparaître avec les autres hommes. Le commandement chez l’homme paraît ainsi inévitable, nécessaire et plus qu’important. Cependant, l’homme peut, grâce à un travail sur soi, parvenir à vivre sans institutions politiques.
En effet, en se dotant d’une voix du devoir pour remplacer le droit dans le cas où il n’est pas gouverné, l’homme, donc un être...
tracking img