Les hydroliennes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1407 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Direction Générale adjointe Culture, Environnement, Jeunesse et Sport, Tourisme Direction de l’Environnement Mission Energie

4 réunion – juin - juillet 2007

e

PLAN ENERGIE POUR LA BRETAGNE
Une ambition et une stratégie pour relever le défi énergétique et climatique

- EXTRAITS -

2.1.1.3. Développer les atouts de la Bretagne sur les énergies marines
La Bretagne dispose d’unegéographie et d’un potentiel remarquable pour la valorisation énergétique de la mer. La première usine marémotrice au monde est d’ailleurs en exploitation depuis 1966 au barrage de la Rance. La question de la mer et ses ressources est ainsi ancrée dans l’histoire de la Bretagne. Les évolutions technologiques amènent aujourd’hui à étudier le déploiement d’unités de production à partir du vent, de la houleet des marées. La question des énergies marines peut être analysée selon deux axes : - un axe de type recherche et développement sur les technologies qui sont à l’heure actuelle au stade expérimental ou de validation par démonstrateur. Il s’agit des technologies d’utilisation des courants et de la houle. Cet axe est à rapprocher de la dynamique enclenchée dans le cadre du Pôle Mer, - Un axerelatif à l’exploitation des technologies les plus matures et notamment l’éolien offshore comme présenté au 2.1.1.1.

Un contexte institutionnel favorable
Le rapport du groupe Poséidon, [10], donne des pistes et un cadre de réflexion sur les énergies marines, et propose notamment que les Régions aient un rôle normatif dans la planification de ces énergies. L’évolution réglementaire avec la mise enplace d’un tarif de rachat pour les énergies marines garantit dans le temps les projets installés sur le domaine maritime français. Il implique aussi que des technologies développées dans d’autres pays européens puissent s’établir en France.

Enfin, la mise en place de pôles de compétitivité, et notamment le Pôle Mer, axé en partie sur la thématique des énergies marines doit contribuer aupositionnement et au développement des acteurs économiques bretons sur cette thématique.

Un potentiel en Bretagne, un rôle et des priorités à trouver pour la Région
La question des énergies marines en Bretagne se justifie pour trois raisons. Tout d’abord, la Bretagne dispose de ressources importantes, de forts gisements de courant, des façades exposées à la houle, ainsi que de régimes de ventssoutenus. D'après EDF , la France posséderait la deuxième ressource européenne, soit 20% du potentiel européen, correspondant à 10 TWh pour 3000 MW « installables », répartis entre la Bretagne et le Cotentin. Ensuite, le déficit de production d’énergie électrique breton est connu et problématique et les énergies marines, à la production prédictible, pourraient contribuer à moyen et long terme à saréduction. Enfin, la culture maritime de la région est ancrée avec de nombreuses activités et savoir-faire liés à l’usage de la mer. Il se dégage donc deux types de travaux pour une intervention publique complémentaire à celle mise en œuvre par l’Etat : - la co-élaboration d’une planification régionale d’insertion des énergies marines La mise en œuvre des outils de production d’énergie en mer nécessitela prise en compte d’un nombre important de paramètres : o connaissance du potentiel de la ressource,… o contraintes techniques et économiques (bathymétrie, raccordement électrique),… o occupation du domaine public maritime,… o partage de la mer avec d’autres usages (pêche, plaisance, …),… o impact environnemental (faune et flore) et paysager (distance à la côte), … o sécurité maritime(contraintes de la Défense, phares et balises, chenaux d’approche) Les éléments techniques pour caractériser chacun de ces paramètres sont connus. La récente étude commandée par le Comité Interministériel pour l’Aménagement et la Compétitivité du Territoire (CIACT) apporte une contribution technique importante sur ce domaine. Afin d’accompagner l’implantation des énergies marines, il est nécessaire de...
tracking img