Les ias/ifrs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 75 (18691 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pr é

c fa

é pa r J P
A

Sage : la référence pour vos solutions de gestion d'entreprise

NORMES IAS/IFRS : UNE SIMPLE AFFAIRE DE PRÉSENTATION ?

La gestion en toute sérénité.

NORMES IAS/IFRS : UNE SIMPLE AFFAIRE DE PRÉSENTATION ?

Sage a le plaisir de vous présenter sa contribution au débat sur les enjeux de la mise en œuvre des normes IAS/IFRS.

Préface par JPA

Laglobalisation des échanges impose aux acteurs économiques l’utilisation d’un langage commun. En matière d’information financière, ce besoin est particulièrement vrai. Depuis environ 30 ans, de nombreux pays ont participé au développement de normes comptables internationales dont la vocation est d’être appliquées au plus grand nombre. Sous l’impulsion de l’International Accounting Standards Board (IASB),ces normes d’abord qualifiées de comptables et désormais considérées comme des standards d’informations et de reporting financier, posent un certain nombre de questions sur leur mise en application au regard des normalisations nationales existantes. Au sein de l’Union Européenne, cette situation se traduit aujourd’hui par l’obligation, à compter de 2005, pour les sociétés cotées de respecter etd’appliquer ce référentiel international dans le cadre de l’établissement de leurs comptes consolidés. Toutefois, les entités qui n’entrent pas dans ce périmètre devront respecter les décisions prises par chaque pays membre qui pourra maintenir les normes nationales en vigueur, imposer l’application des standards internationaux ou encore rendre ces choix optionnels.

A ce jour, la France maintientl’application des règlements nationaux pour l’établissement des comptes individuels de toutes les entreprises et des comptes consolidés des groupes non cotés tout en réfléchissant activement sur les évolutions possibles compte tenu de l’environnement juridique et fiscal. Cependant, la volonté du Conseil National de la Comptabilité consiste à favoriser la convergence entre les positions nationales etinternationales.

La situation que nous vivons actuellement, peut se résumer en quelques points clés :
toutes les sociétés cotées devront établir leurs états financiers consolidés selon le référentiel IFRS à compter du 01/01/2005, pour des raisons de comparabilité, les états financiers 2004 devront être présentés en IFRS impliquant des retraitements de première adoption sur le bilan d’ouverturede l’exercice, les filiales des groupes consolidés devront sur cette même période, produire des informations comptables et financières conformes aux principes énoncés par les IFRS pour des raisons de reporting interne de consolidation (étant entendu que ces structures individuelles devront poursuivre la production de comptes sociaux conformément aux règlements français applicables), enfin, lesrèglements français ont convergés récemment vers certains principes développés par l’IASB et auront à très court terme un impact significatif pour chaque entreprise sans considération de taille.

Il est évident que le champ d’application de ces décisions englobe plusieurs dizaines de milliers d’entreprises en France et qu’il devient impératif de travailler activement sur cette transition qui vabien au-delà d’évolutions purement comptables. Les changements impliqués par l’adoption du référentiel de l’IASB vont se traduire par des impacts touchant les choix stratégiques et organisationnels des entreprises : un renforcement de la communication sur la performance sectorielle nécessitant des outils analytiques adaptés à la stratégie de communication financière des groupes, une approcheéconomique des transactions entraînant des modifications sur les modes d’évaluation et de comptabilisation des opérations, une analyse régulière du patrimoine nécessitant de recourir à des techniques d’évaluation pour valider les valeurs comptabilisées, une analyse approfondie des engagements sociaux, environnementaux, commerciaux et financiers qui devront être traduits ou mentionnés dans les...
tracking img