Les illusions d'optiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1528 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Illusion d’optique et mirage

1-Illusion d’optique

Une illusion d'optique est une illusion qui trompe le système visuel humain (depuis l'œil jusqu'au cerveau) et aboutit à une perception déformée de la réalité. Les illusions d'optiques peuvent survenir naturellement ou être créées par des astuces visuelles spécifiques qui permettent de mettre en évidence les principes de fonctionnement dusystème visuel humain.

L'illusion résulte donc d'une mauvaise analyse par le système visuel des informations qui lui parviennent. Cette erreur d'analyse peut donc entraîner la perception d'un objet qui n'est pas présent, à l'inverse nous rendre « aveugle » à un objet pourtant présent, nous donner une image faussée de la réalité, etc.

A Les illusions géométriques

1) Lamise en relation de grandeur
Exemple : Illusion de Titchener

Illusion de Titchener

[pic]

Le cercle central de la figure de gauche paraît plus grand que celui de la figure de droite. Pourtant, ils sont identiques.

Un élément test entouré d'éléments inducteurs plus petits paraîtra plus grand que ce même élément test entouré d'éléments inducteurs plus grands.
Ceci estdû à un effet de contraste. Ce contraste apparaît quand la différence entre l'élément inducteur et l'élément test est grande.

2) La courbure des arcs de cercle
Exemple : Courbure des arcs de cercle

Courbure des arcs de cercle

[pic]

Les trois lignes ont la même courbure malgré les apparences.

En fonction de la longueur des arcs, leurs courburesvarient. Ainsi, les arcs courts sont vus plus plats que les arcs longs.

3) Les effets d'angle
Exemple : Illusion de Zöllner

Illusion de Zöllner

[pic]
Les lignes obliques ne semblent pas parallèles alors qu'elles le sont.

Les illusions liées aux effets d'angles sont très nombreuses. On peut expliquer ces illusions à partir de deux principes. Tout d'abord, leprincipe d'orthogonalité. Nous avons tendance à vouloir ramener les angles vers des angles droit. Ainsi, nous surestimons les angles aigus et sous-estimons les angles obtus.

Exemple : Illusion de Müller-Lyer

Illusion de Müller-Lyer

[pic]
La ligne droite du haut, à inflexions internes paraît plus courte que celle du bas, à inflexions externes.

Ensuite, lesecond principe est basé sur le fait que nous surestimons les côtés d'un angle obtus et, l'inverse, nous sous-estimons ceux d'un angle aigu.

4) La verticalité
Exemple : Illusion du T

Illusion du T

[pic]
Les lignes horizontale et verticale sont exactement de la même mesure.

Notre œil bouge plus vite à l'horizontal qu'à la verticale, ainsi, uneligne horizontale, paraît plus petite qu'une ligne, de la même longueur verticale.

5) La perspective
Exemple : Illusion à damier

Illusion de perspective à damier

[pic]
Le trait rouge de droite paraît plus grand que celui de gauche. Cette illusion est renforcée par le damier.

Dans cette illusion de perspective, le cerveau interprète les lignes obliquescomme des indicateurs de profondeur. Or, lorsque deux formes ont la même grandeur, celle paraissant la plus éloignée sera vue plus grande que l'autre et inversement.

6) La division de l'espace
Exemple : Illusion d'Oppel-Kundt

Illusion d'Oppel-Kundt

[pic]

La distance entre A et B paraît plus longue que la distance entre B et C.

Un espace divisé ouoccupé par plusieurs éléments paraît souvent plus grand qu'un même espace vide.

7) Les illusions de couleurs
Exemple : Illusion d'Oppel-Kundt

Illusion du dégradé

[pic]

Le haut du batonnet semble plus foncé que son autre extremité pourtant il n'est fait que d'une seule teinte.

En général, les couleurs d'arrière-plan influencent l'illusion. La...
tracking img