les immobilisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
République Algérienne Démocratique & Populaire
***

Ordre Nationale des Experts Comptables, des Commissaires aux Comptes & des Comptables Agréés
Conseil Régional Centre


COMMISSION DE FORMATION

Thème :







Rapport de stage n° 03



Réalisé par : Maître de stage :
Mr. AISSANI Rahim Mr.BELARBI Abdelhamid
Commissaire aux comptes stagiaire Commissaire aux comptes
Et Comptable Agréé SOMMAIRE

INTRODUCTION

TITRE I : LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES
Chapitre I : PRESENTATION DE LA NORME IAS 16
Section 1 : Philosophie
Section 2 : Objectif
Section 3 : Champ d’applicationChapitre II : PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT
Section 1 : Comptabilisation
Section 2 : Evaluation lors de la comptabilisation
Section 3 : Evaluation après comptabilisation
Section 4 : Amortissement
Section 5 : Dépréciation
Section 6 : Décomptabilisation
Etude de cas : Traitement des immobilisations corporelles (IAS 16)

TITRE II : LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
Chapitre I :PRESENTATION DE LA NORME IAS 38
Section 1 : Philosophie
Section 2 : Objectif
Section 3 : Champ d’application
Section 4 : Exemples de catégories d’immobilisations incorporelles



Chapitre II : PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT
Section 1 : Comptabilisation et évaluation
Section 2 : Goodwill et immobilisations incorporelles générées en interne
Section 3 : Evaluation postérieure à lacomptabilisation initiale
Section 4 : Durée d’utilité
Section 5 : Mises hors service et sorties
Etude de cas : Traitement des immobilisations incorporelles (IAS38)

1.
CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE
INTRODUCTION


Devant un environnement turbulent, une forte croissance de la demande et une concurrence acharnée, l’entreprise est amenée à suivre cette progression en diversifiant son investissement et enaugmentant ses capacités de production afin de répondre aux besoins du marché ainsi que d’accroitre ses profits.
Pour ce, l’entreprise doit consacrer une part très importante de son budget pour l’investissement dans l’acquisition des immobilisations susceptible de créer une valeur ajoutée et assurer la continuité de son activité.
En effet, les immobilisations absorbent une grande partie ducapital de l’entreprise et constituent la richesse de cette dernière vu qu’elles prennent une part importante dans l’actif du bilan et aussi sont caractérisées par leurs utilisations répétitives et durables.
Dans ce rapport ont va voir les immobilisations corporelles et incorporelles :
Les immobilisations corporelles : Immobilisations corporelles Cette rubrique regroupe les immeubles proprementdits, les constructions, les terrains ou bien encore les immobilisations en cours. Ces dernières concernent les immobilisations qui sont en cours de construction.
Immobilisations incorporelles : il s'agit d'immobilisations qui n'ont pas d'existence corporelle. Les immobilisations incorporelles comprennent ainsi les frais de recherche et de développement, le montant des acquisitions des brevets oubien encore des licences et les écarts d'acquisition.


TITRE I : LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES
Chapitre I : PRESENTATION DE LA NORME IAS 16
Section 1 : Philosophie
La norme couvre les différents aspects de la comptabilisation et de l’évaluation des immobilisations corporelles d’exploitation sur leur durée de vie. Elle impose de traiter les composantes d’un actif comme des éléments séparéss’ils ont des durées d’utilité différentes. Elle permet de procéder à la réévaluation des immobilisations comme méthode alternative à l’évaluation au coût historique.

Section 2 : Objectif
L’objectif de la présente norme consiste à prescrire le traitement comptable pour les immobilisations corporelles de sorte que les utilisateurs des états financiers puissent distinguer les informations...
tracking img