Les inapte au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Epreuve d'Histoire des Arts du DNB 2011 Thème: « L'art, l'enfance et l'antisémitisme»
Programme : Voici une sélection d'œuvres sur ce sujet à partir desquelles vous pouvez travailler. Art visuel : «Au revoir les enfants » ( 1987), de Louis Malle. Etude d'un personnage, d'une séquence au choix. - Joseph, ou la séance de cinéma, la forêt, le restaurant, la fin du film. Des documents pédagogiquesaccompagnent, chaque séance.. A vous de les demander, à l'enseignant. Art du langage : « Le journal d'Anne frank »(1942) Art du langage : « Témoignage de Denise Holstein » (1943) Art visuel : « Les inaptes au travail » de David Olère (20/09/1944)) ( voir annexe 2) Art du son : « Comme toi » Jean-Jacques Goldman (1982) Consignes : En utilisant comme support une page Netvibes, ( voir annexe 1) vousdevrez présenter votre travail à l'oral par groupe de trois élèves. Chaque élève présente une œuvre au choix de préférence parmi celles présentées: Votre oral de 10 minutes comprend 2 parties: 1/ présentation de l'artiste et analyse de l'oeuvre 2/ Expression personnelle et jugement critique en apportant 3 arguments différents. Conseils: Consultez des documents accessibles, en commençant par lesplus faciles : dictionnaires, encyclopédies, manuels d'histoire-géographie de 3ème, livres documentaires, sites compréhensibles et bien organisés Les questions et la grille jointes vous aident à cerner l'essentiel. Vous pouvez ajouter d'autres informations issues de vos recherches, pourvu qu'elles servent à la compréhension de l'oeuvre et de l'artiste. N'essaie surtout pas d'apprendre ton texte parcœur. L'auditoire va s'en apercevoir et tu risques d'avoir un trou de mémoire le jour de l'exposé. Entraînement à l'oral : Ton discours a été préparé sur des fiches, page netvibes, Exerce-toi à parler plus fort que le ton normal de conversation. Enregistre ensuite ton discours sur un magnétophone afin d'adopter un style plus détendu et plus naturel, d'abord sans t'occuper du minutage. Imagine-toidevant un public et regarde devant toi en balayant les auditeurs du regard. Écoute l'enregistrement et repère les faiblesses, les fautes de langage à corriger. Enregistre finalement ton exposé en le minutant. Il devrait être meilleur, car tu es de plus en plus familier avec le contenu. Si possible, fais un exercice final dans la salle où tu présenteras ton exposé, avec les appareils nécessaires.Demande à des camarades de se placer au fond de la classe pour savoir s'ils t'entendent

Art visuel : Au revoir les enfants http://www.impawards.com/1987/posters/au_revoir_les_enfants.jpg 1944, Julien est pensionnaire dans un college catholique. Il decouvre Jean nouveau venu, fier et secret. Julien et Jean se prennent peu a peu en amitie. Cependant ce lien ne pourra jamais s’epanouir. La Gestapodebarque un jour au college et arrete le Pere Jean et les trois enfants juifs qu’il avait caches parmi ses petits catholiques. Histoire autobiographique . A/ Sujets d'étude proposés : -Joseph -La séance de cinéma -La forêt -Le restaurant -La fin du film B/ Questions d'ensemble sur le film: 1/ A quel(s) moment(s) du film pouvez-vous repérer les membres de la Milice ? 2/Que font-ils ? 3/ Quellerelation percevez-vous entre eux et les Allemands ? Quelle scène montre le mieux cette relation ? Commentez-la. 4/ Durant le film, Julien puis Jean apparaissent comme des enfants différents. Quelles sont, à votre avis, les caractéristiques qui distinguent Julien et Jean des autres ? 5/ Qui connaît le secret de Jean ? Qui cherche à le percer et pour quelles raisons ? Relevez, en suivant la chronologiedu récit, les moments où la différence de Jean apparaît au spectateur. 6/ L'aspect autobiographique apparaît-il explicitement dans le film ? Sinon, comment le savonsnous ? 7/ pourquoi la voix off qu'on entend à la fin de l'histoire fait-elle du film une autobiographie ? Pourquoi peut-elle surprendre le spectateur ? sources utilisées: Grospiron, François. "Au revoir les enfants" de Louis Malle....
tracking img