Les indicateurs de developpement durable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 66 (16313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN
Introduction
AXE I -La mise en place d’indicateurs de développement durable
I- De la définition aux indicateurs de développement durable
1- Qu'est-ce qu'un indicateur de développement durable ?
A. Définition et caractéristiques d'un indicateur
B. Les différents types d'indicateurs
C. La position de la GRI
D. La sélection des indicateursE. Intérêts et limites de l'usage des indicateurs
II- Les Indicateurs reliant les composantes économique, sociale et environnementale
1- Indicateurs d’intégration
A. Indicateurs de découplage
B- Comptes satellites environnementaux
2- Indicateurs agrégés
III- Travaux sur les indicateurs pour un développement durable au niveau International
1- Nations uniesA- Programme de travail sur les indicateurs de développement durable
2 - OCDE
A- Programme de travail 1998-2001
B- Programme de travail 2001-2004
C-Liste des indicateurs centraux du développement durable de l’OCDE
3- Union européenne
A- Les indicateurs structurels
B-Définition des indicateurs par la Commission et le Conseil
IV - Indicateursles plus utilisés au niveau international .5
1- Indicateurs Environnementaux
2- Indicateurs alternatifs au PIB
3- Indices sociaux et humains
4-L’usage des indicateurs
AXE II - Indicateurs de developpement durable au Maroc
I- Liste Nationale Des Indicateurs De Développement Durable
II- Cadre thématique des indicateurs de développement durable
A-Population et SociétéB-Espaces et Territoires
C-Activités économiques et durabilité
D-Environnement
CONCLUSION

Introduction

Face aux interrogations sur les voies du développement durable (économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable), le besoin d’une stratégie et
d’un arsenal statistique appropriés se fait sentir. De nombreux pays et organisations internationalesont privilégié une approche pragmatique fondée sur un corpus d’indicateurs
statistiques, censés refléter les diverses dimensions du développement durable. Les indicateurs composites, obtenus par agrégation d’indicateurs élémentaires hétérogènes, s’efforcent d’en donner une vision synthétique au moyen d’un indicateur unique, mais posent le problème de l’importance relative des différentesdimensions. S’inscrivant au contraire dans un cadre de valorisation unifiée, des indicateurs globaux de développement durable ont vu le jour. L’épargne nette ajustée publiée par la Banque mondiale met ainsi en évidence le surplus de ressources économiques, humaines et naturelles dont dispose l’économie pour compenser la dépréciation du capital matériel, humain et naturel.
L’empreinte écologiquerecourt quant à elle à des facteurs d’équivalence en hectares globaux pour mesurer la surface biologique nécessaire à la survie d’une population donnée.
Même si ces indicateurs peuvent éclairer utilement telle ou telle facette du développement durable, aucun n’a encore réussi à s’imposer comme référence internationale univoque en la matière, ne serait-ce qu’en raison des choix normatifs qu’ilsrecouvrent. À moyen terme, il paraît difficile de s’affranchir d’une démarche comptable renouvelée intégrant l’environnement. Élaborée dans un cadre international harmonisé, elle devrait permettre de mieux décrire les interactions entre l’économie et l’environnement. Sa généralisation reste conditionnée à la mise en place d’outils statistiques adéquats.
L’heure n’est pas à une compétitionentre indicateurs, l’heure est au choix éclairé d’indicateurs réellement adaptés pour répondre à des questions telles que : « Nos
modes de vie sont-ils soutenables ? » « Comment réorienter notre développement ? » « Quelles sont les priorités ? » :

AXE I -La mise en place d’indicateurs de développement durable

En 1992, le sommet de Rio, tenu sous l’égide des Nations Unies,...
tracking img