Les indicateurs de performace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 79 (19668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

ETUDE DES INDICATEURS DE PERFORMANCE DES PROJETS ET DU SECTEUR DES TRANSPORTS

DEPARTEMENT DE L’EVALUATION DES OPERATIONS (OPEV)

13 octobre 2000

TABLE DES MATIÈRES Page

1. 2. 3. 4. 5.

OBJECTIFS ET PORTÉE UTILITÉ DES INDICATEURS DE PERFORMANCE TYPES D'INDICATEURS DE PERFORMANCE CYCLE DU PROJET ET INDICATEURS DE PERFORMANCEUTILISATION DES INDICATEURS DE PERFORMANCE À LA BANQUE IDENTIFICATION DES INDICATEURS DE PERFORMANCE POUR LES PROJETS CADRE DES INDICATEURS DE PERFORMANCE POUR LES SOUS-SECTEURS

1 1 3 4

5

6.

6

7.

9

ANNEXES

Nbre de pages

1.

LISTE DES RAPPORTS EXAMINÉS

3

2.

HIÉRARCHIE DES BUTS ET OBJECTIFS DANS DES PROJETS RÉCENTS SÉLECTIONNÉS DE LA BANQUE INDICATEURS DE PERFORMANCE POURLES PROJETS ROUTIERS INDICATEURS DE PERFORMANCE POUR LES PROJETS FERROVIAIRES INDICATEURS DE PERFORMANCE POUR LES PROJETS PORTUAIRES INDICATEURS DE PERFORMANCE POUR LES PROJETS AÉROPORTUAIRES

4

3.

6

4.

6

5.

5

6.

7

ABRÉVIATIONS

BME

:

(Benefit Monitoring Evaluation) Suivi et évaluation des avantages (Critical Path Method) Méthode du chemin critique Coûtsd'exploitation des véhicules Modèle de conception routière (Highway Development Model) Indicateurs de performance Méthodologie pour la conception et l'évaluation rétrospective des projets Technique d'évaluation et de revue des programmes (Programme Evaluation and Review Technique) Produit intérieur brut Pays membres régionaux Rapport d'achèvement de projet Rapport d'évaluation de la performance desprojets Taux de rentabilité économique

CPM

:

CEV HDM

: :

IP MPDE

: :

PERT

:

PIB PMR RAP REPP TRE

: : : : :

1

1.

OBJECTIFS ET PORTÉE

1.1 Les indicateurs de performance (IP) sont requis, aussi bien dans le secteur des transports que dans d'autres secteurs, pour améliorer la qualité du portefeuille du Groupe de la Banque. Cette nécessité s'explique parl'importance accrue que les emprunteurs et le Groupe de la Banque attachent à une gamme plus concise d'objectifs clairs et explicites que les projets doivent atteindre. Le besoin d'avoir des indicateurs provient aussi du souci pressant de mieux gérer le cycle complet du projet, de faire un suivi plus systématique de son exécution, et d'obtenir une base plus élargie de son impact sur le développement. 1.2Le présent rapport vise à définir les indicateurs conçus sur mesure pour chaque projet-type de chaque mode de transport ; ces indicateurs reflètent les objectifs du projet, les résultats escomptés, sa viabilité, le contexte du secteur et les conditions du pays. 1.3 Le rapport est basé sur la revue des projets achevés du Groupe de la Banque dans le secteur des transports, notamment dans lessous-secteurs routier, ferroviaire, portuaire et aéroportuaire. Les plus récents RAP et REPP inhérents au sous-secteur routier ainsi que tous les RAP et REPP disponibles dans les autres sous-secteurs ont été passés en revue. Á l'image de la composition du portefeuille de prêt du Groupe de la Banque, la taille de l'échantillon du sous-secteur routier est suffisamment importante pour permettre de tirerdes conclusions raisonnables ; par contre, les autres sous-secteurs sont de taille limitée. De plus, pour mieux comprendre les pratiques les plus courantes, on a passé en revue les rapports d'évaluation des projets des transports approuvés en 1997 (qui se trouvent tous dans le sous-secteur routier). On trouvera à l'annexe 1 une liste des projets examinés aux fins du présent rapport. On a aussilargement consulté les documents de la Banque mondiale qui contiennent les résultats du travail considérable accompli dans le domaine de la création d'indicateurs de performance dans les programmes et projets qu'elle a financés. 2. UTILITÉ DES INDICATEURS DE PERFORMANCE

2.1 L'utilisation des IP est devenue nécessaire à cause de l'importance accrue que les emprunteurs et le Groupe de la Banque...
tracking img