Les jardins romains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les espaces jardinés des Romain est complexe et caractérisé par quelques faits et idées : - Il défriche la terre et forme des enclos animé par le désir de cultiver le Jardin. (Hortus = Jardin)-Il dispose et possède d’immense domaines forestiers afin de se consacrer à la pratique religieuse.-De grandes propriétés sur les collines aux alentours de Rome permettent à leur riches propriétaires de s’yretirer par plaisir et envie de se cultiver.-Dans la Ville de Rome, existent des maison haute comportant des cours intérieures décorées de sculpture et art topiaire. C’est cour son appelées des Atrium.L’empereur Hadrien fait construire sa villa : La villa de Tivoli. Pareille à la villa grecque, c’est un ensemble de jardins et de bâtiments répondant chacun à une fonction bien précise : Culte,culture, plaisir, habitat,…

Les raffinements de l'époque hellénistique exercent une forte influence sur l'art des jardins. Ils sont inspirés de l'orient en concevant une esthétique synthétique et sophistiquée qui marquera l'histoire des jardins européen. Les jardins de villas font leur apparition, ce sont eux qui conservent les connaissances botaniques de l'antiquité. La villa d'Hadrien à Tivoli ona expoité les perspectives naturelles du paysage vallonné que l'on découvre depuis les terrasses.

Le principe qui guide le projet végétal s’appuie sur la déclinaison de jardins thématiques, à vocation pédagogique, associant d’une manière allégorique (les données archéologiques sont insuffisantes pour viser une "reconstitution") des divinités gréco-latines avec les végétaux qui leur sontgénéralement associés.
La partie du jardin située à l’Ouest du bassin évoquera plutôt, à travers des jardins "fertiles", les divinités italiques et/ou exprimant une civilisation agreste, illustrant ce que pouvaient être les jardins romains de la première époque.
La partie Est au contraire, à travers des jardins "stériles" évoquera les influences grecques ou orientales sur les jardins romains, telsqu’elles se développeront plus tard (à partir du 1er siècle avant JC).
Il n’est pas déplacé de rencontrer, ici, ces deux époques de l’histoire des jardins romains, dans la mesure où l’époque augustéenne (date de création de ce jardin) est, de ce point de vue, souvent présentée comme une période de " retour" aux divinités et aux valeurs italiennes ancestrales de la civilisation romaine.





Art de vivre, le jardin est un lieu de mémoire dynamique qui a une place toute particulière dans l'imaginaire. Il exprime la façon dont un groupe humain, dans des conditions historiques données, s'appréhende lui-même, définit ses conditions d'existence, se situe par rapport à la nature.Du paradis des Perses au verger de l'Occident médiéval, l'art des jardins ne se comprend qu'à l'intérieur dechaque société. Même si le jardin est potager, puis parc, il est avant tout un haut lieu symbolique : le paradis est un jardin des délices, la représentation symbolique d'un monde immaculé jamais vu antérieurement. Le jardin œuvre d'art est à replacer dans son contexte culturel pour comprendre les relations que celui-ci entretient avec la vie matérielle sociale et spirituelle de son époque.

LesPerses en Asie Mineure appelaient leurs jardins « pairidaeza» : le mot combinait « pairi» autour et « daeza » mur, car ces premiers jardins des délices étaient entourés par des murs. Le terme donna paradeisos en grec, puis paradisus en latin. Environ 1000 ans avant J.C., ils ont inventé les premiers parcs paysagers, à la fois vergers et réserve de chasse, reproduisant la nature en semi-liberté. Pourtraverser les déserts, ils réalisèrent une irrigation complexe où des canaux couverts, puis à l'air libre soulignaient les axes orthogonaux se rencontrant au centre en un vaste bassin à quatre boucles, symbolisant les quatre fleuves primordiaux visibles des terrasses ombragées. A l’apogée de l’empire néo-babylonien Nabuchodonosor II roi de Babylone de 605 à 562 avant J.C. fera construire...
tracking img