Les justes albert camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus « Les justes »

Les Justes est une pièce de théâtre en 5 actes écrite par Albert Camus. (Écrivain, dramaturge, essayiste et philosophe français, il est né le 7 novembre 1913 en Algérie ; et meurt le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture. Il écrit de nombreuses œuvre comme l’étranger, la peste, le malentendu ou encore la chute. Albert camus reçu un prix Nobel de littérature en1957 pour couronne une œuvre tout entière tourné vers la condition des hommes et qui, partant de l’absurde trouve une issue dans l’absurde. )
Les Justes, créés à Paris en 1949 alors que la ville peinait à se remettre du choc
De la Deuxième Guerre mondiale, s’inspirent d’événements qui se sont déroulés En février 1905, à Moscou.
L’écrivain est soucieux de présenter des personnages d’assassinsqui éprouvent des sentiments comme tout le monde : la peur, l’amour, La pitié.
Cette pièce expose les justifications politiques, philosophiques et parfois amoureuses, qui poussent les révolutionnaires à agir avec violence. La pièce « Les Justes » consiste en une protestation contre la barbarie. Il est important de préciser que l’expression « Justes » n’existe que depuis les années 1950, et désignedepuis lors les hommes et les femmes non juifs qui, pendant la dernière guerre, au péril de leur vie, on eut le courage de secourir des personnes en danger, en les cachant ou en les aidant à fuir. En 1949, lorsque Camus présente les justes comme des individus animés par un réel idéal politique et prêt à sacrifier leurs vies en son nom

Personnages :
Les personnages s’interrogent sur leursidéologies, qui, se mêlant au terrorisme, recèlent un caractère destructeur concourant à la perte de leur innocence. Celle-ci est remise en question par l’acte mortel qu’ils vont exécuter, et se questionnent sur la véritable signification de ce qu’ils s’apprêtent à faire, après de long mois d’attente : tuer serait le seul et unique moyen de parvenir à un monde meilleur, ou n’est-ce qu’une possibilitéfacultative ? Prendre la vie de personnes allant à l’encontre de ses idéologies est un acte héroïque compte tenu d’une situation intenable, ou n’est-ce qu’un moyen abominable de plus pour frapper fort et tenter de bouleverser l’ordre établi ?

Kaliayev
C'est le héros des "Justes", celui que Camus a choisi pour livrer sa pensée Il n'a rien d'un révolutionnaire tel qu'on se l'imagine : il estjeune, amoureux de la vie, veut le bonheur, a beaucoup de fantaisie. L'amour qu'il porte au peuple le mène au terrorisme et en fait un meurtrier : sa hâte à lancer sa bombe n'a d'équivalent que sa hâte à mourir pour racheter sa faute qu'il assume pourtant pleinement. Son romantisme révolutionnaire, son idéalisme entraînent chez lui des contradictions qui minent sa joie de vivre, son tempéramenttrop sensible. Mais il résistera à toutes les tentations dans sa cellule : il sera donc un "meurtrier innocent".

Stepan
Il est l'antithèse de Kaliayev. Personnage d'invention, il se présente comme un activiste infatigable, n'ayant d'autre but que l'efficacité. C'est un personnage excessif qui n'agit que pour échapper au désespoir. Il affirme d'ailleurs : "Pour nous qui ne croyons pas enDieu, il faut toute la justice, ou c'est le désespoir". Son désespoir ne tient pas seulement à son athéisme, mais à une douleur personnelle, celle que lui ont causée les coups de fouet reçus jadis et dont il a conservé les marques sur sa peau.
Vers la fin de la pièce, sa dureté s'atténue. La mort de ce Kaliayev qu'il enviait semble l'avoir à la fois soulagé et quelque peu ému.

Annenkov
Chefdu groupe terroriste, Boris Annenkov possède toutes les qualités nécessaires à cette fonction. Il entraîne l'estime par sa pondération, son désir d'éviter dans le groupe les scissions, les excès et le découragement. On devine qu'il a goûté le plaisir et la vie facile avant d'être entré dans l'Organisation. Il reste néanmoins un homme plein de tourments et de doutes

Voinov
Harcelé de...
tracking img