Les justes de camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
Les Justes de Camus
• Biographie de l’auteur :

1913 – 1932 : Albert camus naît en Algérie d’un père ouvrier agricole et d’une mère jeune servante illettré aux difficultés d’expression. Son père est appelé à la mobilisation à la première guerre mondiale, et il mourut lors d’une célèbre bataille. Il ne connaîtra donc pas son père, et ira s’installer dans un quartier pauvreavec sa mère. Grâce à un enseignant, il connaîtra le lycée, et y découvrira les joies du football et de la philosophie. Atteint par la tuberculose, il ne pourra concourir à l’agrégation de philosophie.

1932 – 1944 : Il publie ses premiers articles dans une revue militante. Il doit exercer des petits boulots pour financer ses études et subvenir aux besoins de son couple. Il adhère seulement deuxannées au parti communiste, et en 1936, alors qu’il est diplômé de philosophie, il fonde le Théâtre du Travail et écrit avec trois amis Révoltes dans les Asturies, une pièce qui sera interdite. Il joue alors et partage de nombreuses pièces, et devient plus tard journaliste à Alger. La situation se tend, et il quitte aussitôt son pays pour Paris, où il est engagé à Paris-Soir. En 1942, il milite d’uncôté dans un mouvement de résistance, et écrit de l’autre des articles qui seront publiés dans un journal à la libération. L’Etranger est écrit cette année-là, et, accompagné d’un autre livre, cet auteur enflamme les lecteurs. Il accède à la notoriété et rencontre Jean-Paul Sartre avec qui il aura des rapports amicaux jusqu’à l’enveniment…

1945 – 1957 : La Peste est publié en 1945, et lapublication de l’Homme Révolté vaut à Camus à la fois les foudres des surréalistes et des existentialistes. L’année suivante sera l’année de la rupture définitive entre Camus et l’existentialiste Sartre. Albert Camus subit alors une grande douleur face aux évènements algériens, qu’il considère comme un « malheur personnel. » En 1956, c’est la publication de La Chute qui dérange et déroute par soncynisme et son pessimisme.

1957 – 1960 : En octobre 1957, Albert Camus obtient le prix Nobel « pour l’ensemble d’une œuvre qui met en lumière, avec un sérieux pénétrant les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes. » 3 ans après, le 4 janvier 1960, il se tue dans un accident de voiture. « Le destin. »
• Situation de l'œuvre :

Cette œuvre fut écrite quelques années aprèsla guerre, et fut jouée au théâtre le 15 décembre 1949 pour la première fois. Cette pièce de théâtre composée de 5 actes écrite par Albert Camus s’inspire d’événements réels qui se sont déroulés au début du XX° siècle, et qui exposent l’attentat commis par un groupe terroriste révolutionnaire social en février 1905 contre le grand-duc russe Serge, oncle du tsar. D’après cette circonstance tragique,l’écrivain en a écrit un drame, qu’il a tenté de rendre le plus vraisemblable possible, par la reproduction de certaines scènes qui se sont véritablement déroulées, et le respect auquel il a attribué à garder le même nom au héros des Justes, Kaliayev. « Je ne l’ai pas fait par paresse d’imagination » dit-il, « mais par respect et admiration pour des hommes et des femmes, qui, dans la plusimpitoyable des tâches, n’ont pas pu guérir de leur cœur. » Ainsi, se rapprochant imperceptiblement de l’historique, ce drame théâtral n’est seulement qu’une retranscription fidèle d’un passé douloureux et sanglant.
• Détermination du genre :

La constitution de la forme de la pièce Les Justes est propre à une pièce de théâtre parfaitement adroite et habile : 5 actes relayant tous les personnages enprésence dans l’histoire, superposant les argumentations et les personnalités, et confrontant tous les personnages sans exception à ce terrible choix de donner la mort pour la vie. Cette analogie entre le fond et la forme crée l’admirable conception de cette pièce de théâtre : ce qu’un roman aurait approfondi, le théâtre le suggère pour inviter l’esprit du lecteur à accroître sa recherche de la...
tracking img