Les justes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus

Albert Camus (1913-1960) est né en Algérie. Son père était français, sa mère espagnole. La famille était extrêmement pauvre, le père était un humble ouvrier et est mort dans la 1ère guerre mondiale.
La mère, qui ne sait ni lire ni écrire, habite avec Albert et avec Lucien à Alger.
Camus était un élève très doué, on lui accorde une bourse pour l’université. Il voulait devenirprof de philosophie, mais la tuberculose lui empêche de le devenir.
Camus était adversaire de la dictature. Il était membre du parti communiste, mais pas très longtemps.
Il quitte l’Algérie pour aller vivre à Paris, il était très engagé dans la lutte contre le fascisme. Il est très actif dans la résistance.
Il fonde un journal « Combat », ou il publie des articles des éditoriaux de grandequalité.

Œuvres de jeunesse
1) l’envers et l’endroit
2) noces

Œuvres consacrés à l’absurde
1) L’étranger
2) Le mal entendu
3) Caligula
Œuvres de révolte
1) La peste
2) Les justes
3) L’homme révolte

Retour sur soi
1) La Chute
2) L’été
3) L’exil et le royaume

Camus est son temps :
On met tous en question (2ième guerre mondiale). Les gens se posent desquestions, ils attendent que les écrivains donnent des réponses, voilà la littérature de l’engagement. Camus veut construire un nouvel ordre de valeur.

1. Images ensoleillés de l’Afrique du Nord
2. Idées d’emprisonnements
3. Idées de la culpabilité et de l’innocence
4. Réflexions de la peine de mort. Il est d’avis que le monde est absurde à cause la de 2ième guerre mondiale et samaladie et sa pauvreté

* Il se pose la question s’il vaut vivre la vie
* Prise de conscience de l’absurdité est rare

L’absurde n’est ni dans l’homme ni dans le monde. Il y a une rupture entre les 2.
Camus refuse l’espoir. Il y toujours des échecs, alors il n’est jamais parfait, donc on n’a pas d’espoir. Le bonheur se terminera un jour.
* Refuse toutes les attitudes de fuite
*Refuse le suicide somme solution, car c’est seulement la supprimassions d’une conscience de l’absurde, elle ne disparait pas.
* Refuse des doctrines
* Refuse de dire qu’il croit en un monde meilleur

* Le danger de l’absurde est le nihilisme et la seule solution est la révolte, c.-à-d. le confortement de l’homme é se propre obscurité.
* L’être humain doit vivre en se rendantcompte de l’absurde. La meilleure façon de vivre est de créer des situations où l’homme peut prendre conscience de l’absurde.
* La justice est très importante.
* L’absurde n’autorise pas tous les actes d’une révolte, même si l’absurde mène à la révolte
* L’homme est sa propre fin mais parmi les actes il y a quelques qui servent l’humanité. Camus les approuve et eux qui desserventl’humanité, Camus les désapprouve.
* L’homme qui se révolte se révolte pour tous les êtres humains dans le monde et non seulement pour lui-même.
* L’homme cesse d’être étranger dans la société pour entrer dans la communauté des hommes lorsqu’il donne à la
* La révolte sort l’individu de son isolement, de l’étranger.
* Camus est contre la révolution parce qu’elle entraîne la violence.

LesJustes

Acte I

* Chambre banal, modeste, froide
* Atmosphère : nervosité, crispation à cause de l’attente d’autres personnes. Terroristes ont peur, se semblent mal à l’aise. Silence interrompu par des sonnets (code pour entrer)
* 5 actes : caractéristiques du théâtre
* Prose
* 1er acte : exposition de la situation et présentation des personnages
* Dora : fabrique lesbombes
Kaliayev (Yanek) : lanceur de la 1ère bombe
Annenkov (Boria) : chef du groupe
Stepan : remplaçant
Voinov (Alexis): jette la 2ième bombe
Schweitzer: il est mort, car une bombe était explosée dans ses mains
* Terroristes qui font partie d’un parti socialiste évolutionnaire
* L’action se situe dans la Russie
* Ils veulent libérer la Russie du régime du tzar
* Objectif...
tracking img