Les larmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction:
Pleurer est un phénomène quotidien, on dit qu’il est réflexe. après une émotion forte, une douleur ou même une joie, mais ces gouttes d’eau salées ont un véritable rôle physiologique. On défini les larmes par un surplus de production du liquide lacrymal entraîner par l‘action d‘un stimuli émotionnel ou réflexe, ce liquide est présent en permanence dans l’oeil. On va s’intéresser àl’origine du déclenchement de ce système réflexe qui parait pourtant mystérieux En effet, les pleurs ont été un des premiers moyens de communication chez les primates, c‘est aussi ce qui permet au nourrisson de communiquer avec sa mère. On va chercher à comprendre la relation entre les émotions et le larmoiement, d’autres larmes qu’on appelle les larmes réflexes.

1. Fonctionnement dans lesystème nerveux.

1.1 Deux systèmes qui s’opposent

« Le cerveau donne l’ordre aux glandes lacrymales de produire plus de liquide lacrymal »

Le système limbique est un ensemble de structures de l’encéphale jouant un rôle dans l’olfaction, la mémoire et les émotions, il contrôle l’action des glandes lacrymales.
On dit que pleurer est un acte reflex, automatique, une phénomène du systèmevégétatif ou « autonome ».
C’est grâce aux deux systèmes : sympathiques et parasympathiques que le système nerveux agit sur les glandes lacrymales. Ces deux systèmes agissent de manière opposée sur un quelconque organe du corps, quand l’un stimule, l’autre frêne.

Les fibres nerveuses de ces systèmes partent du tronc cérébral et viennent innerver les glandes lacrymales en passant par le nerf facial.Elles suivent le trajet suivant :
-partent du tronc cérébral par le nerf facial VII jusqu’au ganglion ptérygo-palatin (avant le ganglion, les deux systèmes empreintent un chemins légèrement différents)
-arrivé au ganglion, elles rejoignent une branche du nerf trijumeau par des rameaux : le nerf maxillaire
-Elles atteignent ensuite le nerf lacrymal, branche d’une des trois branches dunerf ophtalmique, en passant par un nerf zygomatique qui crée une connexion entre le nerf maxillaire et le nerf lacrymal.
-C’est par ce nerf lacrymal que les fibres sympathiques et parasympathiques viennent innerver directement les glandes lacrymales.

1.2 La transmission du message nerveux

La transmission du message nerveux est assurée par les nerfs qui sont un ensemble de fibresnerveuses, ces fibres représentent une succession de neurones que l’ont appelle aussi cellules nerveuse. Cette cellule a une structure spécifique, elle diffère des autres cellules du corps humain par ses différentes ramifications et les actions que subit sa membrane.
Une cellule nerveuse est composée d’un axone mais plusieurs ramifications qu’on appelle dendrites et terminaisons synaptiques à chaqueextrémité de la cellule. Les neurones sont connectés entre eux grâce à ces deux ramifications de la cellule nerveuse. Les dendrites reçoivent les messages du neurone qui la précède. La membrane a la particularité d’être excitable elle a donc la capacité de véhiculer des impulsions électrochimiques. Le message nerveux est transmit le long de la cellule sous forme d’impulsions électrochimiqueségalement appelé influx nerveux ou plus précisément potentiel d’action (PA). Cet influx nerveux qui est recueilli par les dendrites est transmis à l’axone. Il parcourt la cellule nerveuse le long de l’axone pour arriver aux terminaisons synaptiques. La connexion entre deux cellules nerveuses est appelée l’espace inter synaptique (ou fente synaptique). L’influx nerveux est transmit selon un mécanismespécifique : la synapse.

Complément sur le potentiel d’action : Les suite de PA correspondent à l’influx nerveux, donc a la transmission du message nerveux, on dit que ce message nerveux est codé en modulation de fréquence. En effet, chaque cellule nerveuse a une potentiel membranaire au repos (PMR), ont dit que la cellule est polarisée négativement par rapport a sa face externe, elle...
tracking img