Les liaison dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture :
Les liaison dangereuses

I )Quelques définitions :

Roman épistolaire : Roman relatifs au lettres : édité en tant qu'œuvre littéraire donc correspondances

Libertinage : refus de se soumettre à des règles ou à une régularité au profit d'une certaine légèreté. Désigne aussi la pratique effrénée des plaisirs charnels.

II )La vie de l'auteur :

Né le 18 octobre 1741Choderlos de Laclos est issu d'une famille bourgeoise. Il est avant tout un militaire. Laclos eut un enfant à l'age de 43 ans puis se maria avec la mère de ce dernier ( Marie Soulange Duperré )deux ans plus tard en 1786.
Laclos écrivit avec aisance des poésies légères dans le goût du temps et des épitres plus polémiques. Il s'essaya aussi a l'opéra-comique, mais ces œuvres sont plus le refletd'une activité mondaine que d'une préoccupation intellectuelle. Depuis la publication des Liaisons dangereuses Laclos c'est créé une réputation d'écrivain à scandale.

III )L'œuvre :

On s'accorde à penser que Laclos débuta l'écriture de son roman lors de son séjours sur l'île d'Aix de 1779 à 1781. Ce roman épistolaire paru en 1782, en quatre petits volumes, signé des initiales C de L. Se fut unsuces immédiat. En effet dès le 21 avril, l'auteur signait pour une seconde édition. Autre preuves de son succès : la dizaine de contrefaçons recensées pour la seule année 1782.

IV )Le titre :

Le titre original de l'œuvre était Le danger des liaisons Mais il fut remplacé par le titre que nous lui connaissons , Les liaisons dangereuses , pour plus de mystère. Le titre peut avoir plusieurssens en effet,
Nous pouvons prendre le mot « liaisons » signifiant un lien d'engagement morale avec une personne, ou pour désigner une fréquentation. « Les liaisons dangereuses » peuvent désignées de mauvaises fréquentations ou , des relations amoureuses entrainant des souffrances morales.

On peut donc s'attendre suivant ce titre à un roman portant sur des liaisons amoureuses non autorisées ,secrètes, mettant en scène des personnages peut recommandables.

V )Les personnages :

Les principaux (par ordre d'apparition):
Cécile Volange, la Marquise de Merteuille, le Vicomte de Valmon, la Présidente de Tourvel, Madame de Volanges, le Chevalier Danceny , Madame de Rosemonde.

Les personnages secondaires :
Bertrand, Azolan, la Maréchale ,le Comte de Gercourt ,le Père Anselme.VI )Portrait des personnages :

Cécile : Ses lettres manifestent sa spontanéité, voire sa puérilité. Ses troubles la désignent par avance comme victime. Timide, réservée, mal à l'aise en société, "gauche" selon la Marquise, elle est le type même de l'ingénue. Elle a une vision très romantique de la relation amoureuse, sa faiblesse et son inexpérience la rendent très influençable

Mme deTourvel : est vertueuses et moralisatrice et déraisonnable et irrésonnable , elle ne veut voir que l'image positive de Valmont et elle avoue à Mme de Volanges, "je m'arrête à cette idée qui me plaît" (lettre 22). Naïve , elle se laisse, bien qu'elle s'en défende au début, subjuguer par Valmont et elle voit en Mme de Volanges, celle qui veut l'éloigner d'une si charmante compagnie.

Mme de Merteuil :Elle est passée maître dans l'art du persiflage . Ses lettres reflètent la froideur, le calcul perfide, voire la cruauté cynique. Sa volonté de puissance, à laquelle s'additionnent l'ordre rigoureux de sa syntaxe et de son argumentation y ajoute une froide détermination. C'est une femme libre qui revendique son indépendance ,la récurrence du lexique du travail, de l'effort ("je me suistravaillée", "travaux difficiles"), celle du lexique de l'expérience ("essayer", " observer", "réfléchir") rendent compte d'un esprit méthodique, progressif et rationnel. C'est aussi une femme sûre d'elle: Elle est déterminée et ne recule devant aucune difficulté, plus celle-ci est grande, plus elle a de plaisir à vaincre. Une femme stratège : conformément à son auto éducation, c'est elle qui prend...
tracking img