Les liaisons dangereuses, laclos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le titre
liaison au sens moderne = relation entretenue hors mariage, hors tt contexte conjugal. Avoir une liaison ( relation sentimentale) c'est ê infidèle.
Attention → tire au pluriel
liaison sens + riche au XVIII : polysémie du mot, la liaison définie le lien par lequel on s'engage moralement avec qq'un ( depuis XIV).
Fin XVII sous la plume de Mme. de Maintenon ( au pluriel) pouraccointances, relations.
Dans Litté → union d'intérêt ou d'amitié.
Au XVIII : liens sociaux déstablisants .
Titre de Laclos modernisé : mauvaises fréquentations à différents degrés ( amour, amitié, social, moral ).
Laclos a proposé un sous titre qui éclaire le titre : citation Rousseau La Nouvelle Heloïse ( roman épistolaire par excellence).
Mention lettre → implique idée d'untémoignage (« J'ai vu ») de « mon temps » ( contemporain), témoignage, à prendre pour authentique.
Pourtant cet aspect semble immédiatement démenti dans « avertissement au lecteur » : « Nous ne garantissons pas l'authenticité de ce recueil et que nous avons même de fortes raisons de penser que ce n'est qu'un roman. » → Brouillage générique.
D'emblée importance du lecteur que Laclos installe. Lelecteur soit alors décidé le degrés de confiance qu'il va accorder à ce récit. Relation auteur/lecteur mise sous le signe de la liberté. Afin certainement d'éviter la censure, Laclos présente son œuvre comme non fictionnelle mais n'assume pas sa part de responsabilité dans les propos tenus ( imitation Rousseau).
Le roman se veut édifiant, Laclos comme Rousseau se pose en moraliste.
Figure del'écrivain complexe, problématique et omniprésente + texte qui s'annonce complexe + roman épistolaire.
Le mode de narration du roman
Chronologique, linéaire.
Échange épistolaire qui implique ellipses. Chaque lettre est une unité narrative avec présence de multiples intrigues.
Conflit tragique ( fin, 3 unités , types de personnages,mécanisme ...)marqueur du héros tragique avec engrenagedestructeur.
Tous les personnages à la fois bourreaux & victimes.
Relation triangulaire svt évoquée ( notion du couple).
Tourvel = grain de sable qui fait dérailler machinerie de la Marquise. Impair ( ici 1) à la fois force et faiblesse et fauteur de troubles.
Source des conflits = absence doutes métaphysiques qu'éprouvent les personnages perdus dans ce qu'ils ne saisissent pas.Registre majeur : le registre délibératif ( exercice de la raison sur les passions.)
volonté de mettre intrigue sur papier
sujet dominant des échanges épistolaires = exploration des affects
pt de convergence des discours : la conduite à tenir, que vais-je faire et comment ?
La structure
amorce de l'action rapide ( lettre 1 à 6), pose des personnages de l'intrigue.
Situation de huitclos, trois entreprises de séduction contradictoires : mariage, vengeance, conquête.
Fin du roman Valmont décès + Cécile retourne au couvent ( mariage n'a pas au lieu)+ mort de Tourvel dt vertu a été corrompue. Chez Frears mort sociale de Merteuil ( pas de volonté de suite, fin fermée contrairement au roman ).
5 intrigues principales → Valmont/Merteuil ( relation antérieure au tps du récit),Cécile/Danceny, Valmont/Cécile, Danceny/Merteuil et Valmont/Tourvel.
{text:soft-page-break} Il ne s'agit pas d'un roman d'amour malgré la multiplicité des couples.
Entreprise de séduction ( aussi bien hétéro qu'homo),comédie de l'amour.
4 séquences : engagement action, chacun des persos confient aspirations ( env. 1 mois), affaire Prévan axée sur libertinage qui ralentit action et renforcenotre attente ( 24 jrs), élaboration de la crise ( les 3 victimes ont capitulé, env. 1 mois), développement & dénouement de la crise avec précipitation de la chute en un peu + de 2 mois.
Durée totale 5 mois environ ( extrême resserrement de l'action)
dernière lettre résume sort de chacun et de la leçon a tirée.
Correspondance espacée alors que action s'intensifient dans dernière...
tracking img