Les limetes de la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : Les limites de la mondialisation

L’inégal développement

Qu’est ce que le développement ?

Le développement est l’ensemble des processus socio-économiques apportant aux hommes plus de sécurité et une plus grande satisfaction des besoins. Ces progrès doivent être accessibles à une majeure partie de la population. Pour qu’il y ait développement, il faut qu’il y ait unecroissance économique soutenue, durable et forte. Mais la croissance ne suffit pas. Ce développement se mesure par l’IDH sous forme d’indices allant de 0 à 1. Cet IDH prend en compte 3 indicateurs : PIB/hab, taux d’alphabétisation et de scolarisation et l’espérance de vie à la naissance.

Mise en évidence des inégalités Nord/Sud

Le Nord est l’ensemble des pays développés. Ce Nord dispose d’un IDHélevé (supérieur à 0.8). Le Nord possède un taux d’alphabétisation, de scolarisation et une espérance de vie à la naissance forte. De plus, ce Nord a une population qui vieillit et un taux d’accroissement naturel faible. Certains pays du Nord ont même un accroissement naturel négatif (ex : Russie).
Les pays du Sud, quant à eux, ont un IDH inférieur à 0.8, ils sont moins riches et donc tous lescritères de l’IDH sont faibles, inversés par rapport aux pays du Nord. Leur expansion démographique est forte, et certains sont même en transition démographique.
De nouveaux critères peuvent être pris en compte pour déterminer le niveau de développement d’un pays, comme par exemple les équipements en infrastructures (ex : autoroutes).

Des Nords et des Suds

On distingue tout d’abord de plus enplus de différences entre les pays du Sud. Le développement d’un pays vient de sa capacité à s’intégrer, à profiter de la mondialisation. Les pays émergents ont réussi à s’intégrer à la mondialisation, à en profiter (ex : Brésil, Chine). En revanche, les PMA (pays les moins avancés) comme l’Afrique subsaharienne sont les pays les plus pauvres et les moins intégrés à la mondialisation. «  Lamondialisation ne suscite pas le développement. Elle peut juste l’accélérer. »
De plus, au sein de chaque pays, il y a aussi des inégalités, des régions, des parties de la population profitent de la mondialisation et d’autres parties de la population, d’autres régions n’arrivent pas à se développer. Par exemple, en Chine, seule la partie du littoral profite de la mondialisation ou encore, même dans lespays riches, il y a des pauvres. La mondialisation peut donc exclure.
Mondialisation ou pas, le monde apparaît de plus en plus inégal, complexe.

D’autres logiques et d’autres acteurs

Mondialisation et civilisation

Une civilisation est un groupe de personnes qui partage les mêmes valeurs et le même mode de vie. Il y a donc passé commun et traditions communes. Une civilisation est trèssouvent associée à une religion.
Le monde apparaît comme différent. Il y a civilisations principales : le christianisme, le monde musulman et le bouddhisme. Ces religions entraînent des modes de vie différents. On constate aujourd’hui un réveil religieux.
La mondialisation est également un facteur d’uniformisation des modes de vie. L’uniformisation est due au commerce, aux échanges, à lapublicité, à l’information, et elle se fait par le biais de firmes multinationales (ex : Coca-cola). Même si le produit de base est le même, on retrouve quelques différences par rapport au pays. La conséquence est que l’on assiste donc de plus en plus à un métissage culturel mais aussi à une réaction identitaire en retour.

Mondialisation et état

La mondialisation entraîne une perte d’influence desétats (ex : organisation régionales (ALENA) supranationales ayant une pouvoir économique au-dessus d’un état ; ONU, OMC ou FMI ; ONG dans les pays les plus pauvres peuvent imposer leurs lois ; firmes multinationales qui sont indépendantes et donc au-dessus des états ; les paradis fiscaux, les trafiquants qui montrent l’exclusion des états).
Mais le rôle de l’état reste important. Il est le...
tracking img