Les limites de la protection sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les limites de la Protection Sociale
Nous allons observer les limites de la protection sociale en prenant pour exemple l'assurance maladie, mais cette critique peut s'appliquer aux autres branchesde la PS :
Assurance maladie (maladie, maternité, invalidité, décès)
Assurance accident du travail et maladies professionnelles
Assurance vieillesse/veuvage (retraite)Prestation familiale (handicap, logement, CAF..)
Limite économique1ere observation
Chaque années le coût de la Sécurité Sociale dépasse largement le montant des cotisations .
→ Création du « Trou de laSécu ».
En effet le déficit atteint :
20,1 milliards en 2009
~23 milliards en 2010
Le budget de la Sécurité sociale (montant des dépenses), toutes branches confondues, a été en 2005de 265,5 milliards d'euros pour le régime général et de 363,7 milliards d'euros
2eme observation
Entre 1967 et 2004, se sont succédés 21 plans pour tenter de remettre ce bilan positif, et tous onéchoués dans cette mission : 1975 plan DURAFOUR : baisse de la TVA des médicaments de 20% a 7% ; hausse des cotisations ; 1978 plan VEIL : hausse des cotisations ; baisse du nombre de lits dans leshôpitaux ; contrôle de création d'équipements lourds (scanners, IRM..)
Au final on obtient pour l'ensemble des plans:
Hausse des montants de cotisations
Baisse de la TVA sur les médicamentsBaisse du nombre de médicaments remboursés pas la Sécu
Baisse du taux de marques chez les pharmaciens
Plafonnement des horaires des médecins (salaire définit par l'État)Baisse du taux d'équipement dans les hôpitaux
Rôle du médecin généraliste réduit à celui d'aiguilleur vers les autres spécialistes
Diminution du nombre de médecin, spécialiste (délaistrès long pour rendez vous)
Ce qui nous amène à constater que ce système, que ce soit la Sécurité sociale ou les autres branches, est constamment modifié, mais le problème du déficit subsiste, voir...
tracking img