Les limites du marché

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
II) Les limites du marché
1) Les limites économiques
1-1) Les effets négatifs de la concurrence
La concurrence pure et parfaite ne permet pas aux entreprises de maximiser leur profit. En effet laconcurrence pure et parfaite implique l’établissement des prix par le marché. Pour y échapper, les entreprises ont recours à la concentration en augmentant leur taille. Cela va engendrer des économiesd’échelles. De ce fait, les coûts de productions diminuent, alors les entreprises pourront diminuer leur prix de vente ; donc le nombre de consommateurs augmentera, et les parts de marché del’entreprise augmenteront aussi.
Grâce à ce profit plus important, l’entreprise pourra financer la recherche et le développement ce qui favorisera l’innovation. Elles pourront aussi investir d’avantage.1-2) Le marché a une efficacité limité
Il se caractérise par une forte tendance à l’instabilité ce qui réduit en conséquence les possibilités d’atteindre un équilibre stable. De ce fait, la coordinationpar le marché n’est pas toujours suffisante. C’est ainsi que sur le marché du travail, par exemple, l’équilibre de plein emploi des néoclassiques peut correspondre à un chômage involontaire si lesentrepreneurs se trompent dans leurs anticipations. (Les économistes classiques considèrent que se sont-les…….) Il existe des monopoles naturels car certaines activités ont des coûts si élevés qu’uneentreprise privée ne pourrait les prendre en charge. Dans ces cas là, c’est l’Etat qui prend le relais et se charge de satisfaire toute la demande.
Les marchés de CPP ont une forte tendance àl’instabilité. Les comportements rationnels ne sont pas à l’abri d’erreurs. Pour Keynes, l’investissement dépend de la demande anticipée. Si l’entrepreneur se trompe et n’investit pas assez, on aura uneaugmentation des prix et un chômage involontaire. Ce que les économistes classiques ou néoclassiques appellent équilibre de plein emploi peut correspondre à un chômage involontaire, si les entrepreneurs...