Les limites du réalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le réalisme est défini comme le reproduction de la réalité dans une œuvre afin de dépeindre les problèmes sociaux ou politiques d'une manière plus directe,en prenant l'exemple de familles ou de couples de classe moyenne ou populaire,en excluant donc idéalisation et artifices,ce par exemple en fournissant un contexte chronologique et géographique précis et concret.
Pourtant,on peut se demander sirestreindre le réalisme à la véritable vie d'un homme ne risque pas d'altérer le but du texte notamment en supprimant certains effets qui doivent toucher le lecteur ou en rendant ambigu le message transmis.

C'est la proximité avec la vie de la population dé l'époque décrite qui permet de familiariser le lecteur avec le personnage et de tirer pleinement des leçons de ce qui lui ai décrit.Cependant, le fait de calquer le roman sur un personnage banal peut écarter l'attention de certains lecteurs qui pourraient ne pas se sentir concernés ou réduire l'impact de l'œuvre dans le temps.
Si le thème abordé dans l'oeuvre n'est pas assez général pour être présent dans les idées et questionnements de l'époque du lecteur,l'intérêt se trouvera alors à première vu réduit,même si en réalité lesleçons du passé sont toujours bonnes à prendre.

Il est important de décrire rigoureusement la réalité.

C'est l'immersion totale dans les mœurs d'un personnage de l'époque qui permet de comprendre directement les problèmes sociaux et les orientations politiques des personnages,dans l'assomoir
d'Émile Zola notamment,c'est la description rigoureuse des émotions d'une femme attendant son mari quipermet de comprendre les réactions et enchaînements d'évènements relatifs au couple et finalement l'influence des facteurs sociaux sur la population à l'époque.

La proximité absolue avec la réalité confère également au lecteur la possibilité de prendre au sérieux les évènements décrits dans l'œuvre,ce qui lui confère la volonté d'une implication personnelle dans la prise en compte des leçons àtirer,ce qui peut être illustrer par le père goriot de Balzac,dans lequel la manipulation dont le protagoniste est victime risquerait de ne pas faire réfléchir le lecteur si le contexte n'était pas réaliste.

Le réalisme tire parfois son intérêt d'une adéquation totale avec une époque qui permet au lecteur de visualiser sans détours les problèmes survenus et des leçons qui en découlent,et c'estcette ressemblance qui peut assurer une description véritable

Les alternatives de la reproduction dans le réalisme augmentent les effets du texte.

Le manque de recul que procurerait le réalisme en utilisant de manière drastique toutes ses contraintes doit parfois être compensé par une alternative à l'exactitude des faits présentés,ce qui peut être fait sans idéalisation ou exagérationémotionnelles , par exemple par l'insertion de critique par le narrateur ou l'insistance et la répétition posées sur certains faits,comme dans le rouge et le noir de Stendhal,où certaines scènes tragiques sont accentuées par une description mais sans extrapolation des sentiments des personnages présents.D'autant que ce mouvement vise à rapporter des faits réalistes ,concrets et sans enjolivements,maisne promet pas forcémment d'histoire authentique.

C'est par le respect stricto sensu du réalisme que certaines oeuvres se sont retrouvées denuées d'intérêt avec le temps,à cause d'une morale trop obsolète ou d'un message devenu trop ambigu et peu concernant,car même lorsqu'une leçon reste tout de même à tirer,le lecteur peut ne pas en être conscient à cause du contexte,malheuresement comme HenryFielding,qui s'immisce dans la racaille anglaise,et malgré le fait que ce problème soit récurant quelque soit l'époque,ne peut pas transposer la plupart des situations et détails à toutes les époques.

De plus, prenant du recul,on peut aussi se dire que même certains faits de sociétés intemporels perdent de l'importance aux yeux des gens dans des textes anciens qui cantonnent leur réflexion...
tracking img