Les littoraux espaces attractifs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3387 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les littoraux, espaces attractifs

· Quatre remarques préalables :

-Une réflexion d’équipe.
-Un temps trop court pour une “ question d’Agrégation ”.
-Les sources.
-La justification du choix du thème.

· Un thème intégré à un programme : des objectifs généraux à réaliser :

-Rappel des objectifs généraux.
-Un thème qui convient bien à leur réalisation.
-Une nécessaireliaison avec les autres parties du programme.

· Un peu de didactique ? Quelles notions privilégier ?

-Un espace original et attractif.
-Un espace commandé.
-Un espace inégalement aménagé.
-Un espace modifié et menacé.

· Deux propositions de mise en ' uvre pédagogique.

-Proposition n°1 :un peu trop “  analytique ” ?
-Proposition n°2 : une progression plus dynamique ?-D’autres ?

· Conclusion :
-Une bonne conclusion : Nonn in Géographie des littoraux.
-Prévoir de nouvelles formes d’évaluation ?
-Une démarche transposable ?
Quatre remarques préalables

· Première remarque : un travail d’équipe.

L’exposé que j’ai le redoutable honneur de présenter résulte de la réflexion de l’ équipe du lycée Carriat et en particulier de mon collègueJ.C.Domy que je tiens à remercier ici vivement pour son aide précieuse.

· Deuxième remarque : un temps trop court pour une “ Question d’Agrégation. ”

Cette question sur les littoraux figurait en effet au programme de l’Agrégation. Celles et ceux d’entre vous qui l’ont travaillée à cette occasion ' ce ne fut pas mon cas- pourraient, à juste titre, trouver cet exposé fort modeste, sur leplan cognitif. Mais il s’agit moins ici d’ exposer des contenus savants, universitaires-déjà par la faute de l’exposant !- que de réfléchir, de la façon la plus concrète possible, à la mise en place d’ une question du programme de la Classe de seconde !
D’autant que le temps de préparation fut bref : une semaine…tout en jonglant entre les cours et les corrections ! Nos élèves diraient “ àl’arrache ” ! L’exposé qui suit n’a donc
d’autre prétention que celle d’un collègue à rendre service à d’autres collègues.

· Troisième remarque : les sources :

Un temps plus long aurait permis de consulter avec profit les ouvrages d’une bibliographie plus complète. La première reste le BO Hors série n° 6 du 31 Août 2000 et ses précieux commentaires d’accompagnement. J’ai joint une bibliographietrouvée sur le Net à laquelle j’ai ajouté un petit commentaire sur l’ouvrage de Miossec “ Les littoraux entre nature et aménagement ”, au plan classique, analytique et le Dossier des Images Economiques du “ Monde ”, où quantité de sujets sont traités de façon plus synthétique. L’article de Daniel Noin “ La Population des littoraux du monde ” dans l’Information Géographique, Volume 63 d’Avril 1999 quicontient aussi un article sur les côtes à polders et l’article de B.Lecoquierre sur les “ Estuaires européens ” volume 62 de Mars 1998 fournissent de précieux renseignements. Hélas, je n’ai pu consulter un article, dans la même revue, de M.Paskoff, intitulé “ Aménagement du littoral et protection de l’environnement ” dont la méthodologie eût été utile ici. Mais le temps a manqué pour desrecherches plus exhaustives.

· Quatrième remarque : la justification du choix du thème.

* La “ commande institutionnelle ” -très informelle !- laissait une apparente large liberté de choix : “ Présenter un des sept thèmes du nouveau programme de Géographie…mais, de préférence qui ne soit pas trop proche de ceux que nous traitons dans le programme actuel ”. Le choix s’en trouvait réduit d’autant !
*Car malgré le renouvellement des rubriques, certains des thèmes obligatoires ne paraissent à première vue, pas tout à fait novateurs. “ Plus de six milliards d’Hommes sur la Terre ” ou “ Nourrir les Hommes ”, dans leur première rubrique surtout, “ Dynamiques urbaines et environnement urbain ” ou “ les sociétés face aux risques sont des thèmes que partiellement ou sous une forme quelque peu...
tracking img