Les médias et l'opinion publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1163 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’opinion publique est-elle manipulée ?

Thème : Les médias et l’opinion publique.

Introduction :

L’opinion publique : C’est l'ensemble des convictions et des valeurs plus ou moins partagées, des jugements, des préjugés et des croyances de la population d'une société donnée. On évoque l'« opinion publique » en général au niveau d'un pays, mais on parle aussi d'« opinion publiquelocale » pour désigner des sensibilités identifiables au niveau régional, et d'« opinion publique internationale » à la faveur des prises de position simultanées d'acteurs internationaux (ONG, organismes de régulation interétatiques, leaders d'opinion...). On confond souvent à tort l'opinion publique et la majorité, en oubliant que l'opinion publique est composite et animée de forces contradictoires,comme le montre par exemple les mouvements conservateurs et contestataires, de même que les enquêtes d'opinion (qualitatives ou quantitatives) ou les consultations électorales.
Manipuler : amener une personne ou un groupe à faire ou dire ce que l'on veut.

Média : vient de l'anglo-latin mass media : "moyen de communication de masse". Désigne l'ensemble de la presse écrite et audiovisuelle degrande diffusion.
Problématique : Les médias manipulent-ils l’opinion publique ?

1. La liberté des médias :
D’apres l’article 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen en 1789 : La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus precieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf à répondre de l’abus de cetteliberté dans les cas déterminés par la loi.
Les médias sont essentiels au bon fonctionnement de la démocratie car la liberté de la presse est liée à la liberté d'opinion, qui permet à chacun de s'informer, de s'exprimer et de faire valoir ses idées. Le pluralisme repose sur la possibilité pour la presse de diffuser, hors de toute censure, l'activité et les idées de tous les courants et partispolitiques. La presse doit pouvoir aussi contrôler l'activité du pouvoir. Or dans de nombreux pays, la liberté de la presse est bafouée. Des journalistes sont en prison, leur vie est souvent menacée (meurtre d'Anna Politkovskaïa en 2006 en Russie).

Dans les démocraties, la liberté des médias est limitée par un certain nombre de règles. La déontologie des journalistes leur impose de respecter le droità la vie privée, le respect de la vérité et celui du pluralisme politique. La diffamation est condamnée par la loi. En France, c’est le Conseil Supérieur de l’audiovisuel qui tente de faire prévaloir les règles démocratiques à la télévision. C’est ainsi qu’il impose pour chaque parti et chaque candidat, durant la campagne électorale officielle l’égalité de temps de parole ... La liberté desmédias peut être limitée par la raison d'État : certaines informations restent secrètes pour la sécurité ou les besoins d’une enquête. Cependant, il est arrivé aussi qu’au nom de la Raison d’Etat, les gouvernements mentent à la presse et à l’opinion, alors que la sécurité du pays n’était pas en cause. C’est aux journalistes de révéler ces affaires d’Etat afin d’informer l’opinion. Les rapports entre lepouvoir et les médias sont souvent conflictuels.

La liberté des médias est donc à la base de démocratie, même si elle connaît certaines limites. Cette liberté de la presse repose sur l’indépendance des médias par rapport au pouvoir politique. Beaucoup de pays dans le monde ne respecte pas la liberté de la presse.
2. L’influence des médias sur l’opinion publique
La présentation d'une mêmeinformation à un grand nombre de gens a tendance à créer une sorte de pensée commune. En effet la liberté de la presse dans les pays démocratiques conduit parfois à des dérapages et détournements d'informations, tandis que le contrôle de la presse (surtout dans les dictatures) par l'Etat risque de provoquer censure et propagande. Ainsi parfois la presse est soumise au gouvernement, mais...
tracking img